Tribune libre de J-C Henry Arnoux :

Dette et stratégie du gouvernement


Publié / Actualisé
Une stratégie de gouvernance digne d' une fourberie de Scapin relayée du sommet à la base par diverses chaines hiérarchisées dont l' invisible résonance de l'insurrection des non- vaccinés se transmet de jour en jour à nombre d' autres et les coordonne en une somme grandissante de foyers émissifs révoltés contre le pass sanitaire.
Une stratégie de gouvernance digne d' une fourberie de Scapin relayée du sommet à la base par diverses chaines hiérarchisées dont l' invisible résonance de l'insurrection des non- vaccinés se transmet de jour en jour à nombre d' autres et les coordonne en une somme grandissante de foyers émissifs révoltés contre le pass sanitaire.

Dette et stratégie sont au menu de nos gouvernants et des promoteurs de la chaine impliquant dans le même temps la méconnaissance des droits de nos citoyens réclamant plus de libertés.

Toutes ces actions nous donnent le sentiment que quelquechose se prépare par les" féodaux" nouvelle génération " new look, afin d' arrondir leurs profits déjá exhorbitants.De plus, la crise du Covid à crée une occasion inespérée et rêvée par nos opportunistes dans le but d' engranger une manne financiére sur les milliards de nos protections sociales ( santé,  retraites,  assurances vie etc...etc... par des groupes d'assurances et banques interposées.

Que vont devenir toutes nos entreprises locales et nationales ( s.n.c.f. - aviation civile - énergie etc... et grands groupes financiers. Ceux- la mêmes, leaders et fleurons de notre industrie locale et nationale.

Cette psychose collective locale, impulsée par la covid- 19, Trouve un écho favorable au sein de la population soucieuse des rebondissements et de l' éfficacité du vaccin.

En arriére garde, notre représentation nationale, " courroucée"  s'agite sur les bancs de l' assemblée nationale, offusquée par des décisions unilatérales hâtives et désordonnées sur des sujets de politiques intérieures publiques et sanitaires et sociales d'envergure internationale. Changements climatiques, transition industrielle sont inéluctables, nous en sommes tous conscients. L' émergeance de tous ces problémes nous augure t- elle un changement de société en profondeur ?

Etrange coincidence, on nous propose des solutions par l'adoption de réformes impopulaires rejetées par l'opposition.
Qu'il s'agisse d'une crise sanitaire, de la violence urbaine ou de la transition énergétique, cela suscite des réactions qu'il convient de faire accepter dans la conscience des travailleurs. En claire : faire admettre à l'opinion des changements incontournables. La france, le monde est en crise. Le peuple acceptera in fine, un nouvel ordre mondial.

Sommes-nous à l'aube d'une casse sociale et de la marchandisation du monde et de la finance... Sommes- nous les victimes de notre propre ignorance ? Sont-ils maitres par leur savoir ?

J-C Henry Arnoux
               

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !