Tribune libre de Jean Charles Nagou :

Réactions au confinement aménagé et au couvre-feu


Publié / Actualisé
A la suite des annonces du Préfet relatives à la mise en place d'un confinement aménagé et d'un couvre-feu le jeudi 29 juillet 2021, vous trouverez ci-dessous la réaction de Jean-Charles Nagou, Artisan confiturier Les Saveurs de la Fournaise et candidat aux élections de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat d'octobre 2021. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
A la suite des annonces du Préfet relatives à la mise en place d'un confinement aménagé et d'un couvre-feu le jeudi 29 juillet 2021, vous trouverez ci-dessous la réaction de Jean-Charles Nagou, Artisan confiturier Les Saveurs de la Fournaise et candidat aux élections de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat d'octobre 2021. (photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

" Avec les nouvelles mesures préfectorales de la fin de semaine dernière, La Réunion va à nouveau devoir affronter des jours compliqués, notamment nos artisans. Ces mesures ne conviennent ni aux artisans réunionnais ni à la population. Nos artisans, déjà fragilisés par les gilets jaunes et le confinement du premier semestre 2020, sont encore une fois encore confrontés à une situation ingérable, à cause de mesures rapidement annoncées et trop peu anticipées. Des annonces un jeudi soir pour une mise en œuvre effective le samedi suivant – soit un délai de 24 heures.

Ce confinement dit " aménagé " n’est pas un réel confinement. Bien que les déplacements soient limités à rayon de 10km à partir du domicile, nous pouvons aller travailler, nous rendre au supermarché ou encore visiter nos proches. Aucun gros bouleversement profond, en somme, dans le quotidien des Réunionnais.  Avec l’absence de prise de décisions fortes, difficile de comprendre comment la situation sanitaire réunionnaise pourrait s’inverser au plus vite. 

Face à cela, bon nombre d’entre nous, les artisans réunionnais, lorsque nous n’avons pas baissé le rideau, subissons une diminution chronique de la clientèle, et par voie de conséquence, des pertes de chiffre d’affaires que nous serons loin de pouvoir rattraper dans les semaines à venir. Je rappelle que nous sommes à quelques jours de la rentrée scolaire, une période où les Réunionnais multiplient les achats avant le retour de leurs marmailles en classes.

Le ministère des Outre-mers a diffusé un communiqué de presse aujourd’hui mentionnant des aides qui pourraient être versées aux entreprises réunionnaises impactées par le confinement et le couvre-feu actuel. D’une part, nous devrions nous réjouir d’une prise en compte des difficultés rencontrées de notre territoire et de nos acteurs économiques. En revanche, d’autre part, nous prenons ces mesures avec beaucoup d’inquiétude puisque les aides attendues ne seront pas supérieures à celles de juin (alors que nous n’étions pas en période de confinement).  Qui plus est, ces aides ne répondent pas aux besoins urgents et immédiats des entreprises car, très souvent, elles n’arriveront dans le meilleur des cas que dans un mois et demi.

Face à cette situation incertaine, le Préfet devant à nouveau prendre la parole dans une dizaine de jours, j’appelle tous les artisans de La Réunion à la solidarité et à la confiance afin que, tous ensemble, nous puissions traverser avec le plus de sérénité possible cette période économique troublée. Les cheffes et chefs entreprises impliquées et responsables que nous sommes devons garder la tête haute et nous battre dignement pour l’avenir de notre territoire, de nos entreprises et de notre jeunesse. "

 

   

Mots clés :

    1 Commentaire(s)

    Artisan connecté !, Posté
    Plussoie!