Tribune libre du député Jean-Luc Poudroux :

"Dès lundi, la France sera coupée en deux"


Publié / Actualisé
Le Conseil constitutionnel a décidé de valider la loi sur le pass sanitaire qui avait été pourtant retoquée par la Défenseure des droits le 20 juillet dernier. Je ne peux que regretter une telle posture.
Le Conseil constitutionnel a décidé de valider la loi sur le pass sanitaire qui avait été pourtant retoquée par la Défenseure des droits le 20 juillet dernier. Je ne peux que regretter une telle posture.

D’un côté, on a notre sorte de Cour suprême qui ne trouve rien à redire face à la privation de nos libertés si nécessaires à la vie de tous les jours et de l’autre côté, on a un défenseur des droits qui reprochait il y a quelques semaines déjà à la loi plusieurs choses importantes :

- l’absence d’un vrai débat démocratique ;
- le mélange des genres lorsque l’on demande aux restaurateurs par exemple, personnes non assermentées, de contrôler notre pass sanitaire et donc forcément notre identité ;
- priver les personnes non vaccinées du droit de monter dans les bus ou de prendre l’avion par exemple, ce qui est une violation de la liberté d’aller et venir surtout pour les Réunionnais qui sont à plus de 9 000 km de Paris ;
- le licenciement ou la démission à terme de n’importe quel salarié qui refuserait de présenter son pass sanitaire à son employeur puisqu’il est simplement intenable pour qui que ce soit de rester salarié d’une entreprise ou d’une administration sans salaire pendant des mois et des mois ;
- priver les enfants non vaccinés d’accéder aux lieux et espaces culturels et sportifs ; - le risque de basculer dans une société de surveillance généralisée avec l’utilisation des trackers covid ;
- le caractère disproportionné de la vaccination obligatoire sur tous les personnels de santé.

En clair, cette loi sur le pass sanitaire oblige absolument tout le monde sans exception à se faire vacciner immédiatement, parce que dès lundi, la France sera coupée en 2 : d’un côté, celles et ceux qui pourront aller à l’école, se rendre au travail, faire ses courses, se divertir, à savoir les vaccinés et de l’autre côté, celles et ceux qui seront privés de vie sociale, en présentiel avec des vrais gens, à savoir les personnes non vaccinées, c’est-à-dire un certain nombre de personnes qui veulent attendre encore quelques semaines, quelques mois ou même un an avant de se faire vacciner.

Nous ne serions donc plus tout à fait libres de disposer de nos corps et nous serions obligés de montrer à tout bout de champs notre pass sanitaire, c’est- à-dire un bout de notre carnet de santé. Adieu la confidentialité de nos états de santé !

Pire. J’entends ici et là qu’on traite les non vaccinés ou les " antivax " d’irresponsables et tant qu’à faire, pourquoi ne pas les accuser de criminels pendant qu’on y est ! Absurde ! J’entends ici et là que les Outre-mer, parce que nous sommes apparemment de culture différente, détiennent les taux record d’incidence et les plus mauvais chiffres sur la vaccination. A qui la faute ?

Si le Premier ministre vient de se féliciter de la décision du Conseil constitutionnel, j’aurai souhaité plus d’humilité de la part du Gouvernement d’Emmanuel Macron. Je dois dire aussi que les propos du Président de la République sur les antivax m’ont profondément choqués. Plus que des irresponsables, plus que des criminels, voilà qu’ils seraient contre les principes de notre démocratie. Et pourquoi ne pas les traiter de terroristes, Monsieur le Président ?

La Réunion est une île et mieux que le vaccin, il y avait comme mesure à prendre l’année dernière, dès les premiers signes de l’épidémie, le contrôle des voyageurs à leur arrivée à l’aéroport et un confinement strict en cas de covid avéré.

Je demande au Gouvernement de cesser de stigmatiser les Français et notamment les Ultramarins. La démocratie n’est pas visible que d’en haut.

   

3 Commentaire(s)

Marie, Posté
Merci Monsieur Poudroux!!! Enfin un député réunionnais qui se bat pour la démocratie, la LIBERTÉ, L ÉGALITÉ et la FRATERNITÉ
Miss tampon, Posté
Bravo monsieur poudroux ! Votre courage de dire et d écrire face à ce gouvernement burlesque... bravo enfin un député de la reunion qui se permet de dire non .osons plus monsieur ....
Geneviève , Posté
MerciJe ne suis pas vaccinée et pourtant pas anti vaccins Et je ne comprends pas..puisque les vaccinés sont protégés, le risque je le prends pour ma santé uniquement.. alors quelle utilité ce pass a part nous contrôler un peu plus'