Tribune libre du centre hospitalier universitaire :

Le CHU condamne avec fermeté les récentes tentatives d'intrusion : respectez les personnels hospitaliers !


Publié / Actualisé
Suite (...) aux appels à "vérification" de l'occupation des capacités d'hospitalisation dédiées à la gestion de la crise sanitaire COVID 19, le CHU tient à condamner avec la plus grande fermeté l'intrusion d'individus au sein des services de soins de ses sites, avec l'intention de "filmer les lits vides de réanimation" (Photo rb/www.ipreunion.com)
Suite (...) aux appels à "vérification" de l'occupation des capacités d'hospitalisation dédiées à la gestion de la crise sanitaire COVID 19, le CHU tient à condamner avec la plus grande fermeté l'intrusion d'individus au sein des services de soins de ses sites, avec l'intention de "filmer les lits vides de réanimation" (Photo rb/www.ipreunion.com)

Si l’hôpital public est un service public accessible à tous, il est interdit de filmer à l’insu de l’établissement les locaux, les personnels de même que les patients, du fait du haut niveau de sécurité de l’activité de l’établissement, ainsi que pour veiller au respect de l’intimité des patients et permettre aux personnels hospitaliers de travailler dans des conditions sereines.

Le CHU s’inquiète de la diffusion de fausses informations, rumeurs, en particulier sur les réseaux sociaux et appelle à un minimum de respect envers les soignants et personnels hospitaliers engagés depuis près de 20 mois dans une gestion de crise sans précédent.

Rappelons et saluons la mobilisation sans faille, le sens du service public et l’engagement exemplaire de l’ensemble des professionnels hospitaliers de La Réunion, quel que ce soit leur secteur d’intervention depuis le début de cette crise sanitaire.

Enfin, la gouvernance hospitalière du CHU, direction générale et communauté médicale rappellent avoir toujours eu le souci d’expliquer et d’informer sur la gestion de crise Covid, comme peuvent en témoigner les dizaines d’articles, reportages et plateaux télés rendant compte de la réalité de cette gestion de crise depuis l’an dernier.

Le CHU communique régulièrement en toute transparence des informations sur l’évolution des capacités du CHU, ou sur les taux d’occupation des différents services, en lien direct avec l’ARS Réunion ainsi que la Préfecture.

Nous nous réservons le droit d’engager des poursuites judiciaires par rapport à toute tentative d’intrusion ou de trouble au sein de l’établissement.

Enfin, le déplacement d’une partie du cortège de manifestants vers le site hospitalier du CHU Nord le samedi 7 août vers 17h a conduit l’établissement à prendre la décision de fermer les accès de l’hôpital par mesure de sécurité, en présence de la police nationale, empêchant les patients d’accéder au site.

Cet évènement inédit est inadmissible, nous le condamnons avec la plus grande fermeté.
 

   

1 Commentaire(s)

Lucien, Posté
Encore cette frange de manifestants débiles, il en faudra toujours dans chaque manifestation. Ce sont ceux là même qui cassent et discréditent les mouvement par leur stupidité. Ils ont dû être arangué par cette vidéo du H St Pierre qui a été publié sur facebook, un fake puisque ce n'est pas le service de réanimation qui a été filmé et on le voit aux fenêtres... Ne savent ils donc pas que les services de réanmation sont des services clos et assainis ' Qu'en raison des risques infectieux, seules les personnels habilités peuvent y entrer ' Faite le tour de la ville, assise dans jardin la préfecture, bloque la route et pendant ce temps le Préfets et nos élus sirottent leur ti punch tranquillement devant leurs piscines .... Vous n'avez rien compris à une manif ou aux actions à mener .... Par contre revoyez vos chiffres car il y avait le double de samedi dernier à St Pierre et on était bine plus nombreux à St Denis. Lorsque vous évoquez des chiffres, il faut obligatoirement citer les sources et non juger à vu de nez, vous avez un devoir d'information et pas le contraire... (Les sources sont citées, très belle journée à vous)