Tribune libre de Jean-Hugues Ratenon :

Brigitte Bardot : "ses propos (...) ne s'effaceront pas pour autant avec la peine que le tribunal lui a infligé"


Publié / Actualisé
Je prends acte de la décision du tribunal de Saint Denis de condamner Brigitte Bardot pour injures raciales publiques. Pour tout le reste de sa vie, il y aura cette marque indélébile : elle a été reconnue raciste. Ses propos remplis de haine, d'insultes contre les Réunionnaises et les Réunionnais en mars 2019, ne s'effaceront pas pour autant avec la peine que le tribunal lui a infligé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Je prends acte de la décision du tribunal de Saint Denis de condamner Brigitte Bardot pour injures raciales publiques. Pour tout le reste de sa vie, il y aura cette marque indélébile : elle a été reconnue raciste. Ses propos remplis de haine, d'insultes contre les Réunionnaises et les Réunionnais en mars 2019, ne s'effaceront pas pour autant avec la peine que le tribunal lui a infligé. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Cette personne demeurera indésirable dans notre département multi ethnies, multi religions, modèle envié dans le monde entier pour notre vivre ensemble. Coutumière de ce genre de propos outrancier, elle discrédite à jamais la cause animale qu’elle prétend défendre. Ni nos animaux, ni nous n’ont besoin d’elle comme défenseure.

Jean Hugues RATENON
Député de la Réunion

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !