Tribune libre de Jean Claude Comorassamy :

Après 70 ans d'existence, la station service Ah-Naye de Saint-Leu tire sa révérence


Publié / Actualisé
Alors, n'existait à cette époque de 1952, que deux stations de service sur la commune de " troi Lèts ". Celle de la famille d'Ah-Kiam et celle d'Ah-Naye dont les pères fondateurs soit dit en passant, par leurs initiatives remarquables et marquées d'humanisme exemplaire, ont inscrits leurs empreintes sur la commune de St-Leu comme beaucoup d'autres (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Alors, n'existait à cette époque de 1952, que deux stations de service sur la commune de " troi Lèts ". Celle de la famille d'Ah-Kiam et celle d'Ah-Naye dont les pères fondateurs soit dit en passant, par leurs initiatives remarquables et marquées d'humanisme exemplaire, ont inscrits leurs empreintes sur la commune de St-Leu comme beaucoup d'autres (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Située en plein centre ville, rue Général Lambert, elle est l’une des plus anciennes stations d’essence de la commune de Saint-Leu à quelques pas de la station Ah-Kiam.

L’histoire de cette station de service est liée directement à la famille Ah-Naye qui fût commerçante de père en fils, et elle remonte vers 1952, il y a environ 70 ans.

En ce temps, les voitures étaient rares et les stations de service étaient manuelles. Les St-Leusiens se souviennent encore de voir ces stations, où il fallait actionner manuellement la pompe pour remplir les réservoirs, par doses prédéfinies.

Cette pénibilité s’est améliorée au fil des années par l’arrivée de la pompe électrique et automatique avec les divers enseignes. Malgré ces progrès, les pompistes serviables, disponibles et accueillants ont été toujours présents pour recevoir et servir les clients.

A côté, fût construit un espace réservé à la vidange des voitures, de gonflage et réparation des pneus voire même la vente des bouteilles de gaz.

A la petite boutique, on pouvait aussi acheter les journaux du jour, quelques friandises, des sorbets…etc, aussi lieu convivial et d’échange.  

Aujourd’hui avec regret, le flambeau va s’éteindre avec toute une empreinte mémorable et de l’histoire de cette station avec. C’est bel et bien une page de la vie de la station familiale qui se tourne, après 70 ans de bons et joyaux services.

Une institution familiale (famille en or), qui mérite simplement notre plus grand respect, avec l’espoir peut-être demain, qu’une autre société puisse reprendre le flambeau !

 
Jean Claude Comorassamy

   

1 Commentaire(s)

Sauté mine, Posté
Bel hommage à ce patriarche qui a participé au développement de sa commune. Il y a aussi la famille AH KIAM citée dans l'article mais aussi les familles WONG WOI, AHYOU.....etc. La liste serait trop longue. Oui, il laissera des "empreintes mémorables "pour st Leu. Souvenirs, souvenirs.....! Surtout que la chaîne de transmission ne s'arrête pas....Il y a encore d'autres activités à développer sur cette commune.