Tribune libre :

La plus grande investiture populaire, J-5 pour vous inscrire


Publié / Actualisé
Nous sommes plus de 288 000 à être inscrits au vote de la plus grande investiture populaire. Au 18 janvier 2022 Samedi 15 janvier, à la Réunion, comme partout en France Hexagonale, bénévoles et sympathisants de la Primaire populaire se sont mobilisés pour promouvoir cette initiative citoyenne souhaitant investir un candidat ou une candidate à l'élection présidentielle. (Photos DR)
Nous sommes plus de 288 000 à être inscrits au vote de la plus grande investiture populaire. Au 18 janvier 2022 Samedi 15 janvier, à la Réunion, comme partout en France Hexagonale, bénévoles et sympathisants de la Primaire populaire se sont mobilisés pour promouvoir cette initiative citoyenne souhaitant investir un candidat ou une candidate à l'élection présidentielle. (Photos DR)

Aujourd’hui, nous sommes 288 000 personnes, dont plus de 390 réunionnaises et réunionnais, inscrites au vote qui aura lieu du 27 au 30 janvier (clôture des inscriptions sur le site www.primairepopulaire.fr le dimanche 23 janvier à 23H59, heure de Paris).

Lors d’une conférence de presse nationale, Mathilde Imer, porte-parole de la Primaire Populaire avec Samuel Grybowski ont annoncé la liste des candidates et des candidats.
   
Anne Hidalgo   
Jean-Luc Mélenchon
Christiane Taubira
Yannick Jadot
Charlotte Marchandise
Anna Agueb-Porterie
Pierre Larrouturou

Ces 7 personnalités ci-dessus seront soumises au vote de la Primaire Populaire.

À ce jour : Anna Agueb-Porterie, Pierre Larrouturou, Charlotte Marchandise et Christiane Taubira ont donné leur accord et annoncé reconnaître le résultat du vote. Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Jean-Luc Mélenchon n’ont pas donné leur accord et ne souhaitent pas reconnaître, à priori, le résultat de ce vote.

Le vote se déroulera sur la plateforme Neovote, utilisée en septembre et décembre dernier lors de la primaire des écologistes et du congrès des Républicains (LR). Un seul tour sera nécessaire car le vote se fera au jugement majoritaire.

Au lieu de voter pour un seul candidat, les électeurs devront évaluer chacune des candidatures présentées en attribuant la mention de leur choix : " très bien, bien, assez bien, passable ou insuffisant. "

Pour attribuer cette mention, les électrices et électeurs devront répondre à la question :

" Pour faire gagner l’écologie et la justice sociale, ces candidats sont... ? "

" La candidature retenue sera celle qui obtiendra la mention " majoritaire ". Cette méthode de scrutin a l’avantage de favoriser une issue plus proche d’une prise de décision délibérative que le mode de scrutin actuel, à deux tours " précise Mathilde Imer, porte-parole de la Primaire Populaire.

" Il est évident que, quels que soient les scénarios qui se dessineront, il y aura un avant et un après cette investiture inédite. Une redéfinition des principes démocratiques" : Christophe Estève, coordinateur réunionnais de la Primaire Populaire.

   

2 Commentaire(s)

HULK, Posté
La décrédibilisation totale de la classe politique. On invente l'élection avec des gens qui ne sont pas candidats. Le problème avec la chasse aux c..s c'est qu'il y a trop de gibier.
Democratos, Posté
Il n'y a aucun débat organisé pour permettre aux citoyens de se faire une idée sur les candidats... Certains sont complètement inconnus du grand public. Et on ne connait même pas les propositions de ces candidats pour la présidentielle. En gros on va voter à la tête. Cette primaire populaire est vraiment une mascarade démocratique.