Tribune libre de Nassimah Dindar :

Soutien aux exploitants agricoles après le passage du cyclone Batsiraï


Publié / Actualisé
La sénatrice Nassimah Dindar a adressé la question écrite ci-dessous au ministre de l'agriculture et de l'alimentation
La sénatrice Nassimah Dindar a adressé la question écrite ci-dessous au ministre de l'agriculture et de l'alimentation

me Nassimah Dindar attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de l'alimentation suite aux récents dégâts survenus après le passage du cyclone Batsiraï. L'état de calamité agricole devrait être mis en place automatiquement pour indemniser les exploitants agricoles ayant subi des pertes suite aux intempéries, pour les territoires classés zone à haut risque et très haut risque.

En effet chaque année, la Réunion connaît une période de menace cyclonique, le bassin sud-ouest de l'océan Indien connaît, en raison de ses eaux chaudes (supérieures à 26° C) la formation de neuf tempêtes tropicales en moyenne par an, principalement au cours de la période australe s'étalant d'octobre à mai. Après un événement cyclonique, les dévastations nécessitent une action rapide et importante de l'État.

Les cicatrices laissées par le passage d'un cyclone peuvent subsister pendant des années. Selon les représentants de la profession, les conséquences du cyclone Batsiraï sont une nouvelle fois nombreuses, le président de la fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) estime que les aides nécessaires se chiffreraient à plusieurs centaines de millions d'euros : des plantations détruites par les rafales et les pluies, des toits et des clôtures arrachés en raison des vents violent.

Sans compter que si le cyclone a été synonyme de désastre pour les travailleurs de la terre et les éleveurs, l'impact se fera également sentir au niveau des prix, un coup dur pour les consommateurs et la production locale.

Ainsi, elle souhaiterait connaître sa position à ce sujet et savoir quelles actions le Gouvernement envisage de mettre en place afin d'accompagner et soutenir les exploitants agricoles victimes de ces aléas climatiques.

Nassimah Dindar

   

2 Commentaire(s)

HULK, Posté
Elle bouge encore'
Myth'O, Posté
Comme elle l'a fait avec les pompiers et les autres '''' Quelle mytho celle là ...