Tribune libre de la ville de Saint-Joseph :

Création de l'Ideo


Publié / Actualisé
Nous avons appris avec étonnement que quelques maires du Sud et de l'Est ont imaginé une nouvelle intercommunalité à la Réunion Si les médias n'avaient pas relayé l'information, nous aurions pu croire à un canular, une farce. Soyons sérieux ! (Photo d'illustration : mm/www.ipreunion.com)
Nous avons appris avec étonnement que quelques maires du Sud et de l'Est ont imaginé une nouvelle intercommunalité à la Réunion Si les médias n'avaient pas relayé l'information, nous aurions pu croire à un canular, une farce. Soyons sérieux ! (Photo d'illustration : mm/www.ipreunion.com)

Pour notre part, nous nous en tenons à des documents officiels de référence :
- Le Code Général des Collectivités Territoriales prévoit qu’une communauté d’agglomération est constituée de communes formant un territoire d’un seul tenant et sans enclave
- La seule instance qui décide de la création et de la transformation des intercommunalités est la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) présidée par le seul Préfet
- En la matière, la CDCI, à deux reprises, en 2011 puis en 2016, a statué sur une carte intercommunale de la Réunion pour les 4 micro-régions (Nord, Est, Ouest et Sud).

Concernant le Sud, elle a prévu la fusion des deux intercommunalités Casud et Civis. Une intercommunalité ne peut se construire que dans la concertation. Et non pas en tentant un coup en débauchant un maire de la Cirest et un maire de la Civis
D’ailleurs, les deux présidents des 'intercos' concernées apprécieront !

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !