Tribune libre de Jean Claude Comorassamy :

Que la lampe de la Fédération Tamoule continue à nous éclairer


Publié / Actualisé
L'histoire de la Fédération des Associations et Groupements Religieux Hindous et Culturels Tamouls de la Réunion (F.A.G.R.H.C.T.R.) s'esquisse dans les années 1970/1971, à la suite des diverses rencontres, échanges et réflexion de la communauté. C'est ainsi que la naissance de la Fédération fût signée et déclarée en préfecture un 6 décembre 1971, il y a un peu plus de cinquante ans. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
L'histoire de la Fédération des Associations et Groupements Religieux Hindous et Culturels Tamouls de la Réunion (F.A.G.R.H.C.T.R.) s'esquisse dans les années 1970/1971, à la suite des diverses rencontres, échanges et réflexion de la communauté. C'est ainsi que la naissance de la Fédération fût signée et déclarée en préfecture un 6 décembre 1971, il y a un peu plus de cinquante ans. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Unanimement, tous ont pu constater durant ce demi-siècle que la luminosité de la Fédération n’a jamais été affaiblie mais bien au contraire. Toujours mieux éclairée par de débats, réflexion et de dialogue.

Elle a été même renforcée et enrichie par plusieurs présidents et une présidente dont il faut saluer leur travail, sont venus ajouter de l’huile et changer des mèches brûlées, par des nouvelles mèches à chaque mandature. Eux, qui se sont succédé à la tête de la fédération depuis 50 ans. A tel point que ce sont à eux, Président(e)s de la Fédération que nous devons ces mérites et cette fierté. Des pionniers qui sont à l’origine de grandes et nombreuses avancées que l’on peut mesurer l’étendue dans sa dimension qualitative, quantitative et de facilité d'approche et d'échange envers l'Inde.  

A Présent encore, cette petite lampe à huile et de sa petite mèche enflammée continue de briller, de nous éclairer de sa flamme toujours dirigée vers le haut, qui vient illuminer en ce jour, les cinquante ans de la Fédération, qui furent riche en partage, solidarité, innovation et communication.

Lumière chassant l’obscurité

Durant ce demi-siècle, la lumière de cette petite lampe nous a permis de chasser l’obscurité qui nous entourait aussi bien dans le domaine cultuel que culturel. Elle nous a aussi permis aussi de prendre une grande place lors des festivités divines, dont Télé Kréol de M. Thierry Araye a joué un rôle prépondérant ainsi que les autres médias. 

Mais, malgré ce beau chemin éclairé par cette lampe, beaucoup reste à faire dans l’enseignement, la connaissance, jour férié... De plus, cette richesse cultuelle et culturelle léguée par nos ancêtres, nous devons toujours la préserver, la perpétuer, la transmettre et la communiquer.

C’est dans ce climat apaisé et serein que le nouveau président Jean Luc Amaravady, qui a accédé à la direction de la fédération Tamoule en 2018, fédération qui fédère près d’une centaine d’associations, a pris l’engagement de toujours faire briller la lumière de la fédération Tamoule au-delà de son cinquantième anniversaire.

Un héritage à perpétuer et à transmettre, c’est travaillant tous ensemble, que nous arriverons à poursuivre la construction du meilleur de demain. Alors bonne anniversaire pour ce demi-siècle d'existence.

Jean Claude Comorassamy

   

2 Commentaire(s)

Mardévirin , Posté
Bonjour à vous, je viens juste de prendre connaissance de cet article. Profitant cette tribune pour leur souhaiter un :Très bon anniversaire pour ce demi-siècle de la Fédération Tamoule et l'ensemble des président(e)s qui se sont succédés. Un article écrit de plein de sagesses qui honore son auteur. Belle initiative de nous remémorer cette belle histoire. Merci à vous.
Kolvi , Posté
Une belle lampe qui vous éclaire aussi M. Comorassamy.