Tribune libre de Maurice Gironcel :

Présidentielle : construire un modèle "avec la participation active des peuples d'Outre-mer"


Publié / Actualisé
POUR INVENTER UN NOUVEAU MODÈLE de développement, il faut le faire avec la participation active des peuples d'Outre-Mer. La crise de confiance, exprimée dans les urnes le dimanche 10 avril 2022 dans les Outre-Mer et particulièrement à La Réunion, nous ramène à notre responsabilité collective et à la nécessité d'agir par des engagements forts et en rupture avec ce qui a été fait jusqu'à présent. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
POUR INVENTER UN NOUVEAU MODÈLE de développement, il faut le faire avec la participation active des peuples d'Outre-Mer. La crise de confiance, exprimée dans les urnes le dimanche 10 avril 2022 dans les Outre-Mer et particulièrement à La Réunion, nous ramène à notre responsabilité collective et à la nécessité d'agir par des engagements forts et en rupture avec ce qui a été fait jusqu'à présent. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La stricte application de décisions nationales à La Réunion n’a cessé de montrer leurs limites, voir leurs contradictions.

Au Parti Communiste Réunionnais (PCR), nous prenons notre responsabilité et nous apportons notre contribution à travers ce contrat de confiance pour La Réunion.

Les évènements qui se sont produits sur les 5 dernières années dans les territoires ultramarins sont révélateurs d’une situation particulièrement grave qui nécessite des mesures d’urgence.

Le coût de la vie excessif, une crise du logement, un taux de chômage record ( jusqu’à 2,5 fois celui de la France), le manque de moyens pour la santé, des retards de développement en service public sont autant d’inégalités qualifiées de " hors- normes " par l’INSEE dans notre île.

Face à cela, nous constatons l’absence d’une loi de programmation pour La Réunion et une situation de plus en plus préoccupante avec la situation internationale récente.

Les réactions de l’État Français ne sauraient être celles d’une époque révolue qui ne peuvent que réveiller les blessures du passé.

Il est plus que temps de répondre aux besoins des habitants, de faire vivre l’égalité des citoyens, où qu’ils vivent.

Il n’y a pas d’autres manières de leur manifester confiance et respect que de faire confiance aux Réunionnaises et Réunionnais pour imaginer les solutions les plus appropriées à leur territoire dans la République.

   

1 Commentaire(s)

A, Posté
il raconte vraiment de quoi ouvrir des portes déjà ouvertes et avec des propositions ineptes comme rattraper des retards en services publics c'est fou et irréaliste et favoriser l'emploi local ' dans sa mairie