Tribune libre de Philippe Rangama :

Le 24 avril 2022 prenons la voie de la fraternité des peuples


Publié / Actualisé
Le second tour des élections présidentielles du 24 avril 2022, s'annonce comme un réveil des consciences notamment celle de la conscience collective. De quelle société voulons-nous pour demain ? Dans un contexte international bouleversé par la guerre entre l'Ukraine et la Russie, l'arrivée au pouvoir en France d'une force politique d'extrème droite aurait des conséquences considérables pour notre société et les valeurs de notre pays.
Le second tour des élections présidentielles du 24 avril 2022, s'annonce comme un réveil des consciences notamment celle de la conscience collective. De quelle société voulons-nous pour demain ? Dans un contexte international bouleversé par la guerre entre l'Ukraine et la Russie, l'arrivée au pouvoir en France d'une force politique d'extrème droite aurait des conséquences considérables pour notre société et les valeurs de notre pays.

Le dimanche 24 avril la démocratie doit reprendre ses droits, des droits pour une république unitaire et non fragmentée ou stigmatisée, une république des peuples, celle qui émancipe les femmes et les hommes de ce pays. Le vote unanime des Réunionnaises et des Réunionnais le dimanche 10 avril 2022 en faveur de notre candidat Jean Luc Mélenchon, est le résultat d’un vote pour le progrès des peuples dans toute sa diversité.

Les défis à relever sont immenses, le défi de la transition écologique, de la transition numérique, de lutter contre la pauvreté et bien évidement le défi de donner au peuple une alternative politique aux politiques ultralibérales. Cette élection présidentielle a montré que notre démocratie est en danger, que nos droits et libertés sont menacés par les idées de l’extrême droite qui prône le repli sur soi et le négationniste.

Il me revient en tant qu’homme politique engagé dans le devenir de mon pays, d’appeler les Réunionnaises et les Réunionnais de se mobiliser massivement contre les idées en rupture avec les principes républicains et fragilisant notre vivre ensemble.

Philippe Laïnin Rangama, Peup (Parti Pour l'Éducation et l'Unité Populaire)

   

1 Commentaire(s)

Zozimé, Posté
Avec la très bonne politique que votre classe mène, c'est claire que dans un avenir très proche c'est ce que vous allez prendre en pleine poire