Tribune libre de Stéphane Fouassin :

Convention canne : "Il est impératif de trouver un accord signé, le plus rapidement possible"


Publié / Actualisé
L'agriculture est un pivot important de notre économie, un domaine qui emploie plus de 21.700 personnes. Les effets de la crise sanitaire pèsent sur les charges d'exploitation. L'augmentation des intrants (produit phytosanitaire, de l'aliment pour bétails, des engrais...) fait que les agriculteurs ont du mal à boucler les fins de mois. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
L'agriculture est un pivot important de notre économie, un domaine qui emploie plus de 21.700 personnes. Les effets de la crise sanitaire pèsent sur les charges d'exploitation. L'augmentation des intrants (produit phytosanitaire, de l'aliment pour bétails, des engrais...) fait que les agriculteurs ont du mal à boucler les fins de mois. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Dans ces moments d'urgences, nous alertons sur les retards pris dans les négociations de la convention canne.

Il est impératif de trouver un accord signé, le plus rapidement possible, afin de rassurer les agriculteurs sur les perspectives d'avenir de la filière.

Je propose en accord avec les agriculteurs :

- La revalorisation du prix de la bagasse vu la forte augmentation aujourd'hui des prix des énergies en général et du charbon importé pour les centrales thermiques.

- La revalorisation de la mélasse pour la production de rhum, et diversifier notre production en nous tournant plus encore vers les rhums d'exception.

- La sécurisation du prix d'achat de la canne par l'État pour que celui-ci ne soit pas revu à la baisse par les industriels. il serait plus judicieux de revoir ce prix à la hausse à la suite de l'inflation que nos agriculteurs ne cessent de subir.

- L'exonération des charges sur les salaires agricoles, afin de dynamiser l'emploi dans ce domaine.

- L'accompagnement de nos agriculteurs dans la diversification de leurs productions en permettant l'installation d'unités de transformations de nos produits locaux afin de lutter contre de futures pénuries.

L'agriculture est une filière d'avenir, moi Député, je m'engage à la défendre.

Stéphane Fouassin, candidat dans la 5ème circonscription

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Bien sûr, bien sûr, mon cher Monsieur, mais concrètement à part utiliser votre clavier d'ordinateur, vous faites quoi '