Tribune libre de Greenpeace :

Des actions locales pour booster la participation des jeunes aux législatives


Publié / Actualisé
Dans le cadre d'une campagne de mobilisation menée par 16 associations, des militant·es de Greenpeace France, XR et Attac ont collé près de 200 affiches tout autour de l'île depuis jeudi 1er juin et ils iront à la rencontre de jeunes électeurs et électrices, samedi 11 juin, dans les rues commerçantes et les marchés forains de Saint Denis, Saint Pierre et Saint Leu. (Photo : Greenpeace)
Dans le cadre d'une campagne de mobilisation menée par 16 associations, des militant·es de Greenpeace France, XR et Attac ont collé près de 200 affiches tout autour de l'île depuis jeudi 1er juin et ils iront à la rencontre de jeunes électeurs et électrices, samedi 11 juin, dans les rues commerçantes et les marchés forains de Saint Denis, Saint Pierre et Saint Leu. (Photo : Greenpeace)

- Ne sous-estimons pas notre influence ! -

Cette campagne, sans consigne de vote et avec pour seuls mots d’ordre l’écologie et la justice sociale, a été lancée sur les réseaux sociaux lundi 30 mai, avec une vidéo dans laquelle on retrouve des personnalités du web comme Hugo Décrypte, Bon Pote, mais aussi Jade Handi et Laurent Maistret de Koh Lanta. Sur le terrain, la campagne s’invite dans l’espace public à travers des affiches et la distribution de flyers, pour créer des échanges spontanés et informels avec les jeunes, pour leur rappeler qu’ils et elles ont du pouvoir sur la vie publique et les décisions politiques qui impactent leur quotidien et leur avenir. En effet, si les jeunes sont particulièrement préoccupés par la crise écologique et les  inégalités sociales, les moins de 25 ans sont les moins enclins à aller voter, selon l’enquête électorale 2022 de l’institut Ipsos Sopra Steria du 23 mai 2022. Seulement 32% des 18-24 ans et 34% des 25-34 ans envisagent de prendre part aux législatives. A titre comparatif, pour l’ensemble de la population, ce taux est de 47%.

- Pair à pair et pédagogie - 

Emmanuel Macron devra composer avec la nouvelle Assemblée nationale pour ce deuxième mandat et cette dernière devra refléter les aspirations des jeunes pour plus de justice sociale et d’écologie. C’est pourquoi les militant·es de Greenpeace, XR et Attac Réunion misent sur le pair à pair, le boush a boush, en informant les jeunes et en les invitant à mobiliser également leurs ami·es à aller voter les 12 et 19 juin prochains. Ce sont les député·es qui votent les lois et le budget de l’État : ils et elles ont donc un pouvoir incontournable! Voter pour des  député·es qui s’engagent réellement pour l’environnement et contre les inégalités est une façon concrète d’exprimer les urgences écologiques et sociales pour qu’elles soient réellement prises en compte dans la conduite de l’action publique à La Réunion comme en métropole.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !