Tribune libre du Collectif des usagers des Jardins de Manpany :

"Première victoire du collectif, deux ans que le collectif l'attend"


Publié / Actualisé
Le 1 juin 2022, le Tribunal Administratif de la Réunion a donné un mois au Maire de Saint Joseph, M. Patrick Lebreton, pour communiquer au Collectif des Usagers des Jardins de Manapany (CUJM), les actes de propriétés des parcelles des Jardins de Manapany.
Le 1 juin 2022, le Tribunal Administratif de la Réunion a donné un mois au Maire de Saint Joseph, M. Patrick Lebreton, pour communiquer au Collectif des Usagers des Jardins de Manapany (CUJM), les actes de propriétés des parcelles des Jardins de Manapany.

Souvenez vous le lundi 21 septembre 2020, le Collectif avait été reçus par l’équipe municipale  concernant les Jardins (c’est la seule et unique rencontre qu’il y ait jamais eu entre la Mairie et le  Collectif...),. Lors de cette réunion, les quelques 4 adjoints au Maire présents nous avaient promis  la transparence concernant les projets communaux dans les Jardins. Mme Emeline K/BIDI en  personne, avocate de profession, nous avait assuré que nous pourrions consulter les actes de  propriétés.

A ce jour, ils n’ont jamais pu lire ces actes. 

Le CUJM a fait appel au Défenseur des droits, puis à la CADA et enfin, après eux, c’est  aujourd’hui, le Tribunal Administratif qui leur donne raison : "il est enjoint au maire de la  commune de Saint Joseph de communiquer [au Collectif] copie des actes de propriété des parcelles  BI 98 a et b et BI 151 dans un délai d’un mois à compter [du 1er juin 2022] sous astreinte de 50  euros par jour de retard."

Nombreux sont les Réunionnais qui restent stupéfaits face au silence municipal. Pourquoi vouloir  cacher des informations sur ce bien communal alors que la loi prévoit leur accès libre à tout  citoyen qui en fait la demande?

MAIS AU FAIT, POURQUOI le collectif tient-il tant à lire ces actes de propriétés ?

Parce que Mr Le Maire affirme que les Jardins sont un espace communal privé. Pourtant tous Manapanien-nes, tous les Saint Joséphois-es, tous les Réunionnais-e-s, tous les  touristes du monde entier peuvent attester, témoigner de l’usage public des ses Jardins depuis plus  de 20 ans. C’est la lutte que mène le CUJM à Manapany depuis 2 ans bientôt.

Aujourd’hui, cette reconnaissance du droit en tant que contribuables (en un mot…), donne l’énergie nécessaire au Collectif pour la suite : obtenir la réouverture pour TOUS des Jardins de Manapany !!

Le Collectif des Usagers des Jardins de Manapany

   

1 Commentaire(s)

Yoag, Posté
Quelle honte ! Pourquoi cette mairie n'est elle pas condamnée ' On nous dit qu'elle est obligée de fournir des documents à ses administrés et elle ne le fait pas. Qd un citoyen est ds cette situation, il est condamné ou vervalisé