Tribune libre de Giovanni Payet :

"Ras le bol, la violence, l'intolérance et l'injustice"


Publié / Actualisé
Assez des violences d'un autre temps ! Assez des discriminations qui gangrènent notre société ! Une nouvelle fois, des coups ont été assénés à l'un des membres de la communauté LGBTQIA+ réunionnaise, à la sortie du Mois des visibilités sur notre île. La voix citoyenne - La Réunion témoigne de toute sa sympathie et de son soutien indéfectible à Samuel Perche, président de Requeer et à l'ensemble de la communauté LGBTQIA+.
Assez des violences d'un autre temps ! Assez des discriminations qui gangrènent notre société ! Une nouvelle fois, des coups ont été assénés à l'un des membres de la communauté LGBTQIA+ réunionnaise, à la sortie du Mois des visibilités sur notre île. La voix citoyenne - La Réunion témoigne de toute sa sympathie et de son soutien indéfectible à Samuel Perche, président de Requeer et à l'ensemble de la communauté LGBTQIA+.

Nous rappelons qu’en France, la situation est plus qu’inquiétante. En 2018, 1378 personnes ont été victimes de violences en raison de leur orientation sexuelle. En 2020, SOS homophobie a encore reçu 1 815 témoignages de violences LGBTIphobes. Ces chiffres témoignent de la persistance des actes de violences physiques et verbales et du courage des victimes à porter plainte contre leurs agresseurs. Et une nouvelle fois, La Réunion en est le triste et méprisable exemple.

Aucune société n’existe sans différence ! Nous sommes convaincus que le contrat social et écologique que nous souhaitons construire pour La Réunion doit revendiquer l’amour de soi-même et le respect de l’autre. Sur notre île, depuis des années, des associations se mobilisent et se battent pour faire reconnaître les droits des personnes LGBTQIA+ et leur émancipation. Elles luttent au quotidien contre le poids des traditions, les stéréotypes et les discriminations.

Nous devons féliciter les actions portées par OriZon, Requeer, SOS Homophobie, Reborn, Le Refuge et leurs partenaires. Conformément à nos valeurs d’inclusion et de respect, nous soutenons avec vigueur leurs revendications qui portent sur le respect des droits humains.

   

1 Commentaire(s)

Jose, Posté
La majorité silencieuse en a peut être assez de la dictature de ces minorités bruyantes 'Pourquoi toujours vouloir imposer à tous, ses choix de vie, d'orientation intime, de religion '