Les transporteurs ont été reçus :

Hausse des prix des carburants : la Région "n'a aucune responsabilité dans cette augmentation"


Publié / Actualisé
Conséquence, notamment, de la guerre en Ukraine, les prix des carburants s'envolent et pénalisent lourdement la population réunionnaise, même s'ils demeurent inférieurs à ceux de métropole. Les transporteurs sont directement touchés. Ce vendredi 1er juillet 2022, une délégation a souhaité rencontrer la Région sur cette problématique. "En premier lieu, il convient de rappeler que le Conseil régional n'a aucune responsabilité dans cette augmentation. C'est l'État qui fixe le prix de vente du carburant à La Réunion, sur la base notamment du prix imposé par les compagnies pétrolières" note la Région.
Conséquence, notamment, de la guerre en Ukraine, les prix des carburants s'envolent et pénalisent lourdement la population réunionnaise, même s'ils demeurent inférieurs à ceux de métropole. Les transporteurs sont directement touchés. Ce vendredi 1er juillet 2022, une délégation a souhaité rencontrer la Région sur cette problématique. "En premier lieu, il convient de rappeler que le Conseil régional n'a aucune responsabilité dans cette augmentation. C'est l'État qui fixe le prix de vente du carburant à La Réunion, sur la base notamment du prix imposé par les compagnies pétrolières" note la Région.

"En second lieu, il convient de préciser que les tarifs de la fiscalité (TSCC – taxe spéciale sur la consommation de carburant) perçue par la Région sont forfaitaires et inchangés depuis près de vingt ans. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle le prix du gazole est d’environ 20% inférieur à celui des autres DOM et de la France continentale. Ces tarifs étant en valeur absolue et non en pourcentage, la Région ne perçoit aucune recettes supplémentaires issues de cette taxe lorsque le prix du carburant augmente. Seules les recettes issues de l’octroi de mer augmentent mais la majeure partie est destinée aux communes" souligne le conseil régional.

En troisième lieu, "une ristourne de 8 centimes par litre est accordée par la Région aux transporteurs. Il s’avère que les transporteurs rencontrent des difficultés pour obtenir ce remboursement dont le versement est confié à l’ASP (Agence des Services des Paiements). La Région s’est engagée à intervenir auprès de l’ASP pour assouplir les procédures et accélérer les versements" dit encore la collectivité régionale.

Enfin s’agissant de la demande d’une détaxe partielle pour un carburant professionnel, "il convient tout d’abord de rappeler que les clauses des contrats devraient prévoir l’indexation de ceux-ci sur les prix à la consommation. Cette demande doit être examinée à la lumière de qui est en vigueur en métropole et dans les autres collectivités d’outre-mer, au regard notamment du montant des taxes qui y sont perçues" note la Région.

La collectivité régionaltermine en se disant "consciente de la gravité et de l’urgence de la situation économique et sociale de la Réunion qui exige une concertation de l’ensemble des acteurs".

   

3 Commentaire(s)

Dyali, Posté
À propos, de quoi est-elle responsable ici'
Zavoca marron , Posté
Sacré organisation économique, politique, sociale, ce petit bout de 2 512 km2 de notre RF indivisible...L'argent y rentre et surtout ressorte, la question est : par quel circuit et quel quel canal, et le plus important qui engrange ce qu'on nomme, qualifie de marges et/ou bénéfices'C'est tout, sauf transparent, et ce depuis 300 ans...le colbertisme, le mercantilisme, sont passés par là...Capitalisme effréné, on voit très bien où cela nous mène...Quelle relation entretient réellement l'État français avec nous Réunionnais 'Est-ce que nos représentants locaux ont bien analysé la situation insulaire d'ici' J'ai plus que des gros doutes...Quand on voit comment les plus gros dossiers (transcendants les générations) ont été pilotés, instruits !
Rocky, Posté
Voilà, tout est clair. Personne ne gagne de l'argent, sauf nous qui dépensons. À bon entendeur... enregistre.