Tribune libre de Jean Hugues Ratenon :

La minorité spécule sur le dos du peuple


Publié / Actualisé
Le constat est aujourd'hui encore plus flagrant : une minorité de privilégiés une fois de plus spécule sur la souffrance et la détresse de la grande majorité des citoyens. Et la guerre en Ukraine a bon dos !
Le constat est aujourd'hui encore plus flagrant : une minorité de privilégiés une fois de plus spécule sur la souffrance et la détresse de la grande majorité des citoyens. Et la guerre en Ukraine a bon dos !

Un scandale déjà en soit car cette fois ci on s’appuie sur l’invasion d’un territoire par la Russie avec  ces milliers de morts, des familles décimées, des personnes âgées livrées à elles-mêmes, des enfants  abandonnés…un véritable drame humain. En faire de la spéculation, comme le font les  multinationales, les capitalistes, est purement indécent. 

Une situation qui comme partout en Europe a des répercussions ici à la Réunion où tout augmente  sauf le pouvoir d’achat. Flambée des prix des carburants, du gaz, ; des produits alimentaires, des  matériaux de construction, etc. Et qui impactent également les finances des Collectivités.  Devant la détresse très palpable des gens, la Région Réunion et le Département ont décidé de  subventionner la bouteille de gaz. De 21,88 euros elle va passer à 15 euros. 

Cela représente plus de 30% de baisse soit un tiers du prix. Je salue cette décision qui soulagera un  peu les plus pauvres d’entre nous mais pour autant les capitalistes spéculateurs continuent de  s’enrichir sur le dos des gens, sans produire aucun effort !

C’est pourquoi, plus que jamais, je réitère ma demande du 01 juillet dernier au préfet de la Réunion,  d’organiser une réunion d’urgence afin de mettre les importateurs d’hydrocarbures devant leurs responsabilités. La SRPP doit aussi faire un geste sur les prix du gaz et des carburants vis-à-vis de l’ensemble des Réunionnais qui rencontrent de plus en plus de difficultés.

Crise covid, crise économique, sociale, écologique : jamais les riches ne se sont autant enrichis que  ces dernières années, alors que dans le même temps des millions de personnes ont basculé dans la  pauvreté en France !

Il est par conséquent impératif d’organiser cette réunion avec l’ensemble des acteurs économiques,  sociaux, politiques, associatifs. J’invite les gens à s’indigner devant une telle injustice qui je le  rappelle n’est pas une fatalité mais bien une crise structurelle orchestrée par le système. 

La Région et le Département ont fait ce geste de justice sociale. L’Etat et la SRPP ne peuvent pas  rester en marge et regarder ailleurs.

Jean Hugues RATENON

   

1 Commentaire(s)

HULK, Posté
Quand il parle de "minorité",il parle bien de LFI n'est-ce pas' Ou alors il faut qu'il apprenne à compter monsieur RATENON