Concert :

Calogero sous le ciel du Tampon


Publié / Actualisé
Après avoir conquis le public de la Ravine Saint-Leu en 2004, le chanteur français Calogero revient sur la scène réunionnaise. Il donnera un unique concert au Tampon ce samedi 26 novembre 2005 à 20h. L'artiste a rencontré la presse ce jeudi 24 novembre 2005
Après avoir conquis le public de la Ravine Saint-Leu en 2004, le chanteur français Calogero revient sur la scène réunionnaise. Il donnera un unique concert au Tampon ce samedi 26 novembre 2005 à 20h. L'artiste a rencontré la presse ce jeudi 24 novembre 2005
Ce côté vulnérable qui rend Calo si craquant était encore plus marquant ce jeudi. L'artiste, à peine arrivé à La Réunion, visiblement fatigué, essuyait un feu roulant de questions des journalistes. Mais c'est de bon c?ur qu'il s'est prêté à ce jeu. Et puis, il a toutes les raisons d'être serein. Sa tournée, entamée il y a deux ans, a été "chouette": 130 concerts, 600 000 spectateurs, 9 zéniths. Calo a aussi été sacré "meilleur artiste masculin" aux Victoires de la Musique 2004. Une belle récompense pour celui qui avoue ne pas avoir de diplômes.
Et pour clore cette belle étape un concert sous le ciel réunionnais, avant une petite halte bien méritée. "Mais elle ne sera pas trop longue", précise-t-il, car il songe déjà à son prochain album. L'ex chanteur des Charts a cette fois envie de travailler avec un seul auteur. "J'aime bien l'idée de me marier avec un auteur l'espace d'un disque".

De Barbara à Zazie

La Star Academy, Calo ne dénigre pas. "Ces mômes sont sympathiques. Ce n'est pas mon histoire à moi. Ils vivent leur génération. Je ne vois pas pourquoi j'irai cracher sur ces jeunes qui font un chemin différent du mien".
Ses artistes de prédilection : Barbara, Bono du groupe U2, devant qui il se sent "un peu midinette" et Zazie qu'il trouve "unique". Et de Pascal Obispo, l'artiste dira "il a cru en moi quand personne ne me regardait. Ça m'a donné un souffle, une confiance. Je lui dois cette reconnaissance à vie". Pour la petite histoire, le premier album solo de Calo "Au milieu des autres" est né de sa rencontre avec Obispo. Ce dernier, pour la première fois, avait accepté de réaliser les chansons qu'il n'avait pas écrites.

"Comme un acteur"

La chanson représente pour l'artiste, un moyen de raconter une histoire, pas forcément la sienne. "Si je ne parlais que de moi, j'aurais vite fait le tour. Chanter, c'est être comme un narrateur, un acteur, c'est vivre une émotion. Je la ressens, peut-être parce qu'il y a une fêlure en moi". Et Calo compte bien émouvoir son public ce samedi soir, avec à ses côtés Djoumeid, ce jeune rappeur portois qui s'était produit sur scène avec l'artiste l'année dernière. Calo promet de se "dédoubler" sur scène. Vivement samedi !

* Info billetterie : Otébiyé : 0262 300 800 ; ODC : 0262 41 93 00 , Tampon : 0262 27 24 36. Tarif : entre 20 et 30 euros.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !