Jazz à Saint Gilles :

Rhoda Scott, l'organiste aux pieds nus


Publié / Actualisé
Surnommée " the barefoot lady ", la femme aux pieds nus, Rhoda Scott est l'une des plus grandes organistes de jazz au monde. Dans le cadre du festival du jazz de Saint-Gilles, elle se produira le samedi 13 octobre 2007 au Théâtre en plein air de Saint-Gilles.
Surnommée " the barefoot lady ", la femme aux pieds nus, Rhoda Scott est l'une des plus grandes organistes de jazz au monde. Dans le cadre du festival du jazz de Saint-Gilles, elle se produira le samedi 13 octobre 2007 au Théâtre en plein air de Saint-Gilles.
L'artiste se produit sur scène les pieds nus. Loin d'être une coquetterie vestimentaire, cela lui permet un toucher de pédale de l'instrument inégalé. À l'aise dans tous les registres, cette grande prêtresse de l'orgue Hammond formée à la Manhattan School of music et au conservatoire de Fontainebleau, décline le jazz le plus classique comme le plus débridé, le gospel ou le blues. Impossible de savoir quel programme elle réservera au public ce samedi soir tant elle est connue pour ne jamais s'imposer de programme, laissant la part belle à l'improvisation, à son inspiration pour une véritable communion avec le public. Une personnalité inimitable qui a joué avec les plus grands, de Ray Charles à Ella Fitzgerald, après avoir été découverte par Count Basie.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !