Sakifo 2008 à La Réunion :

Le lever de rideau approche


Publié / Actualisé
Le coup d'envoi du 5ème festival Sakifo - mais premier du nom à Saint-Pierre ! - sera donné mercredi 6 août 2008. Il se déroulera jusqu'au dimanche 10. Petit rappel des grandes tendances du cru 2008.
Le coup d'envoi du 5ème festival Sakifo - mais premier du nom à Saint-Pierre ! - sera donné mercredi 6 août 2008. Il se déroulera jusqu'au dimanche 10. Petit rappel des grandes tendances du cru 2008.
La cinquième édition du Sakifo se déroulera sur deux principaux spots, à Saint-Pierre, du 6 au 10 août 2008. Le premier site retenu, en front de mer, est celui de la Ravine Blanche. D'une capacité de 20 000 places maximum, sur une surface de 4,5 ha, il accueille trois scènes (les " Filaos ", la " Poudrière ", " Salahin "), donc six groupes par soirée. C'est aussi dans cet espace que se tient le village du Sakifo. On y trouvera largement de quoi boire, se restaurer et se reposer : de vastes étendues d'herbe et de sable ont été volontairement laissées vierges. Pour ce lieu, ouvert 1h30 avant le premier concert, et ses six événements quotidiens, les spectateurs devront s'acquitter d'un billet unique, d'un montant défiant toute concurrence : 25 euros (tarif dégressif sur plusieurs jours). Une consigne gratuite à l'entrée permettra de se débarrasser des casques, sacs de plage et autres objets encombrants. Détail important, toute sortie du site est définitive.

Sakifo dans la ville

L'autre site du Sakifo, baptisé " Sakifo dans la ville ", prend place au c?ur de la cité, aux abords de la mairie. Totalement gratuit, il comporte trois scènes. Orange, partenaire privilégié du festival, dispose de son propre plateau artistique, sur le parvis de l'hôtel de ville. L'amphithéâtre naturel du port constitue une seconde scène, " slamlakour ", dédiée à la poésie urbaine et au slam. Quant à la troisième scène, consacrée au son épicé et coloré, elle prend place sur l'esplanade des pêcheurs à Terre-Sainte C'est là qu'aura notamment lieu le traditionnel Risofé du dimanche (à 9h), avec le groupe Ziskakan. Le week-end, le front de mer sera totalement piéton dès 18h. Le reste du temps, des navettes permettront de rallier les différents lieux d'animation. Les bars et les restaurants du périmètre s'associent au festival en proposant des menus spéciaux, des happy hours ainsi que des petits concerts gratuits et des dj sets. Sur présentation du billet de concert, des réductions ou des verres gratuits seront offerts dans les établissements partenaires de l'opération " Sakifo dans la ville ".

Têtes d'affiche

Parmi les têtes d'affiche attendues, rappelons la venue de Cali, Dionysos, Tiken Jah Fakoly, Firmin Viry ou Nathalie Natiembé. " Cela nous fait plaisir et nous rassure de voir revenir des artistes confirmés pour le baptême du nouveau Sakifo, explique Jérôme Galabert.". Côté grosses pointures, l'Australien Jeff Lang, les Français Cocorosie, Bazbaz, et Emilie Loizeau sont également programmés. Une large place est faite cette année à la musique nigériane, très en vogue actuellement sur la scène internationale. Ainsi les concerts de la chanteuse soul Asha, du groupe Seun Kuti - " une des tueries du festival " selon son organisateur - et bien sûr du grand guitariste Keziah Jones, lu aussi de retour au Sakifo, sont également au menu. Au rayon surprises et nouveautés, on attend la chanteuse américaine Brisa Roché, à la pop vintage " inclassable ", la formation Tinariwen, composée de bluesmen touaregs, le groupe de rock alternatif indien Avial, le DJ électro Agoria, " l'un des meilleurs du moment " et quelques piliers du mouvement techno regroupés sous le label parisien Expressillon. Enfin, quelques dignes représentants de la musique locale seront présents tels que Baster, Gramoun Sello, Verzonroots, Meddy Gerville, Ousanousava ou Lo Griyo.

Infos, réservations : www.sakifo.com - 02 62 444 275 - 02 62 32 11 29
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !