Exposition au musée Léon Dierx :

La "Digestion perpétuelle" de Chen Zhen


Publié / Actualisé
Une nouvelle exposition peut être admirée par les Réunionnais au musée Léon-Dierx jusqu'au 5 septembre 2010. Il s'agit de la "Digestion perpétuelle" de Chen Zhen. Une table rectangulaire, des chaises, des objets d'origine chinoise et réunionnaise, autant d'ingrédients qu'on retrouve dans cette exposition qui pose la question de la multiculturalité. C'est la 3ème fois que son ?uvre est exposée dans ce musée, à l'occasion de la célébration des 10 ans de la mort de l'artiste Chinois.
Une nouvelle exposition peut être admirée par les Réunionnais au musée Léon-Dierx jusqu'au 5 septembre 2010. Il s'agit de la "Digestion perpétuelle" de Chen Zhen. Une table rectangulaire, des chaises, des objets d'origine chinoise et réunionnaise, autant d'ingrédients qu'on retrouve dans cette exposition qui pose la question de la multiculturalité. C'est la 3ème fois que son ?uvre est exposée dans ce musée, à l'occasion de la célébration des 10 ans de la mort de l'artiste Chinois.
L'origine de cette ?uvre remonte à 1993. Chen Zhen est invité à La Réunion pour la présentation de l'exposition "Concession perpétuelle" qui regroupe des ?uvres appartenant au Fonds National d'Art Contemporain. Parmi elles, " La Stèle/Le Cercueil " (1989), installation de l'artiste Chinois qui vivait à Paris depuis quelques années. "A son arrivée à Paris, Chen Zhen se posait déjà beaucoup de questions sur le mélange des cultures. Son voyage à La Réunion a été comme un électrochoc", explique Bernard Leveneur, conservateur du musée Léon-Dierx.

L'artiste découvre une île où les cultures se mélangent sans complexe. Chen Zhen constate lors d'une repas avec des membres de l'association Qi Lin qu'ils ne peuvent pas communiquer en chinois et parlent de l'identité chinoise en français. Il observe aussi qu'ils se trouvent dans un restaurant chinois mais assis autour d'une table rectangulaire alors que dans la tradition chinoise, les tables sont plutôt rondes. "C'est bien la preuve d'un mélange des cultures", souligne Bernard Leveneur.

C'est ainsi que naîtra l'idée de son ?uvre. Chen Zhen reproduira cette rencontre. Pour ce faire, il recomposera la table rectangulaire sur laquelle les convives avaient mangé. Puis il demandera aux invités ayant participé au repas d'apporter des objets qui incarnent "un souvenir fort", notamment une chaise qui représentera la place à laquelle ils étaient assis autour de cette table. Les autres objets symbolisent quant à eux la multiculturalité. Les vases chinois côtoient la radio d'époque ou la balance.

Les visiteurs peuvent aussi découvrir un enregistrement du repas avec les membres de l'association Qi Lin. Un repas durant lequel Chen Zhen a interrogé les personnes présentes sur le mélange des cultures à La Réunion. "Que signifie la Chine, la notion d'être chinois ?". "Connaissez-vous la Chine actuelle ?". "Comment est vécu le métissage de la communauté chinoise ?". "Quelle est l'importance du temple Guandi pour vous ?". Autant de questions que pose l'artiste à ses interlocuteurs.

" La Digestion perpétuelle de Chen Zhen est exposée pour la 3ème fois au Musée Léon-Dierx (1996, 2004, 2010). Sa présentation est complétée cette année par la projection du film réalisé par le Centre régional de documentation pédagogique (édité en 2007) qui retrace les étapes de la naissance de l'?uvre et offre au visiteur plusieurs reportages sur le travail de Chen Zhen entre 1986 et sa mort en 2000.

Exposition "Digestion perpétuelle" de Chen Zhen au musée Léon-Dierx, 28 rue de Paris, 97400 Saint-Denis. Téléphone : 02.62.20.24.82. Ouvert du mardi au dimanche, de 9H30 à 17H30.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !