Saint-Gilles - Kaf Malbar et Lindigo en concert :

Le mariage du maloya et de la dancehall


Publié / Actualisé
Le Théâtre de plein air de Saint-Gilles vibrera au rythme du maloya et de la dancehall ce samedi 16 octobre 2010, à partir de 20 heures. Deux monuments de la musique réunionnaise offriront au public un spectacle exclusif durant lequel les deux genres musicaux se marieront "pou fout dofé". D'un côté KM David, dit Kaf Malbar, nominé aux "Trophées des arts afro caribéens" qui auront lieu le 8 novembre prochain à Paris, et élu meilleur artiste ragga dancehall aux voix de l'Océan Indien 2010. De l'autre côté, le groupe Lindigo, emmené par Olivier Araste, élu meilleur artiste maloya aux voix de l'Océan Indien 2010.
Le Théâtre de plein air de Saint-Gilles vibrera au rythme du maloya et de la dancehall ce samedi 16 octobre 2010, à partir de 20 heures. Deux monuments de la musique réunionnaise offriront au public un spectacle exclusif durant lequel les deux genres musicaux se marieront "pou fout dofé". D'un côté KM David, dit Kaf Malbar, nominé aux "Trophées des arts afro caribéens" qui auront lieu le 8 novembre prochain à Paris, et élu meilleur artiste ragga dancehall aux voix de l'Océan Indien 2010. De l'autre côté, le groupe Lindigo, emmené par Olivier Araste, élu meilleur artiste maloya aux voix de l'Océan Indien 2010.
Deux artistes, deux genres musicaux mais le même état d'esprit sur scène. Quand Kaf Malbar et Lindigo chantent, c'est toujours "pou fout dofé". "Kan Lindigo i zoué, mi rosen lo vibrasyon imonte si mwin. S' com dofé i brile a ou", explique KM David, showman dans l'âme.

Les deux artistes se respectent. "Sé in stil mi aim. Li shant lo maloya zordi", lance Kaf Malbar en parlant de Lindigo. Olivier Araste répond : "Lo stil KM lé diféran, mé dann son kosé, néna lomaloya. I fé plézir anou partaz la sèn ek un kamarad". Les deux chanteurs se sont liés d'amitié au fil des rencontres, lors de différentes manifestations. Ils se sont connus il y a environ 4 ans et chacun a suivi sa route avec un même objectif : "roprézenté La Réunion".

Kaf Malbar, considéré comme le précurseur du dancehall à La Réunion, a déjà sorti 3 albums. Il écume les scènes locales, les sound system et afait la première partie de nombreux artistes internationaux. Il vient de terminer une tournée métropolitaine couronnée de succès. Lindigo s'est imposé comme l'une des valeurs sûres de la nouvelle génération maloya et Olivier Araste comme l'un de ses représentants les plus charismatiques. Le groupe a su exporter la musique locale en Métropole (notamment lors du festival Africolor) mais aussi à l'étranger (Brésil, Europe, Afrique du Sud, Maroc).

Pour la première fois, les Réunionnais auront l'occasion d'apprécier les chansons des deux artistes sur une même scène, le samedi 16 octobre 2010, au Théâtre de Saint-Gilles. Le spectacle durera près de 2 heures 30. Chacun chantera son style musical. "Nou va évit tro mélanzé pou pas kas lo ritm. Kan in moun lé dann maloya, li lé a fon dann et kan in moun lé dann lo dancehall, li lé osi a fon dann", affirme Kaf Malbar. "Mé nora dé troi sirpriz. Néna in nouvoté nou la préparé. So maké nou va prézent ali dann lo spektak", ajoute le chanteur, tout sourire. Une surprise que le public appréciera sûrement.

Les Réunionnais vivant en métropole et les Métropolitains ne sont pas oubliés. Kaf Malbar a annoncé que le duo serait présent au stade de France à Paris le 11 juin 2011 lors d'un festival africain.

Mounice Najafaly pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !