Saint-Denis - Théâtres départementaux :

Un festival "Ultra danse"


Publié / Actualisé
La danse va être à l'honneur tout le mois de novembre à Saint-Denis, avec l'événement "Ultradanse", "comme ultra marin", souligne le directeur des théâtres départementaux, Pascal Montrouge. L'événement organisé en partenariat avec Canal + a été présenté ce mardi 12 octobre 2010. Une douzaine de spectacles seront proposés au public du 8 au 27 novembre 2010. Venant à la fois du Brésil, d'Afrique du sud, de métropole et de La Réunion les danseurs feront leurs représentations au théâtre de Champ fleuri pour certains, à la Fabrik pour d'autres ou encore aux Archives départementales.
La danse va être à l'honneur tout le mois de novembre à Saint-Denis, avec l'événement "Ultradanse", "comme ultra marin", souligne le directeur des théâtres départementaux, Pascal Montrouge. L'événement organisé en partenariat avec Canal + a été présenté ce mardi 12 octobre 2010. Une douzaine de spectacles seront proposés au public du 8 au 27 novembre 2010. Venant à la fois du Brésil, d'Afrique du sud, de métropole et de La Réunion les danseurs feront leurs représentations au théâtre de Champ fleuri pour certains, à la Fabrik pour d'autres ou encore aux Archives départementales.
Il y aura 2 à 3 propositions par soir. "A 18 heures, heure de l'apéro, les gens ont envie d'un spectacle qui vient à eux, quelque chose de léger", explique Pascal Montrouge. A 20 heures le public trouvera des propositions plus familiales. Et vers 22 heures, certains se retrouveront dans un état différent, selon les dires du directeur.

"La culture n'est pas un acte de spécialistes. Dans un spectacle on peut avoir une émotion, un ressenti, une aversion. Pour moi c'est un acte de curiosité", lâche Pascal Montrouge. Il y a des spectacles à ne pas rater comme la Chambre d'Isabella. C'est un succès mondial depuis sa création, mêlant danse, théâtre, musique, chant. Une ?uvre inclassable. Autre représentation incontournable, Légo écho de la chorégraphe réunionnaise Nadjani Bulin. Une performance qui met en scène une danseuse, une bassiste, et une plasticienne.

Deux spectacles sont réservés à un public adulte, Carne de la danseuse et chorégraphe brésilienne Micheline Torrès. Cette dernière propose un époustouflant travail sur la nudité et la chirurgie plastique. Et puis Jerk, spectacle crée par Giséle vienne, artiste phare de la scène contemporaine. Jerk est une reconstitution imaginaire, étrange, poétique, drôle et sombre des crimes perpétrés par le serial killer américain Dean Corll.

Une exposition du centre national de danse sera également visible du 8 novembre au 24 décembre 2010 dans la galerie du théâtre de Champ fleuri. Défense des droits Afro-américains, engagement contre la Guerre froide, création de produits pour le peuple, cette exposition montre, à travers l'expérience du New Dance Group, combien la danse peut-être une arme.

Julie Fioretti pour
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !