8ème édition de la nuit des Musées :

La fête a battu son plein dans les musées départementaux


Publié / Actualisé
Ce samedi 19 mai 2012, les portes de l'ensemble des musées départementaux de La Réunion étaient ouvertes au public dans le cadre de la 8ème édition de "La nuit des musées". Le conseil général avait, en effet, proposé au public réunionnais une "programmation exceptionnelle". Un public qui n'a d'ailleurs visiblement pas boudé son plaisir puisque le nombre de visiteurs cette année devrait largement dépassé celui de l'année dernière, soit 5 700 personnes.
Ce samedi 19 mai 2012, les portes de l'ensemble des musées départementaux de La Réunion étaient ouvertes au public dans le cadre de la 8ème édition de "La nuit des musées". Le conseil général avait, en effet, proposé au public réunionnais une "programmation exceptionnelle". Un public qui n'a d'ailleurs visiblement pas boudé son plaisir puisque le nombre de visiteurs cette année devrait largement dépassé celui de l'année dernière, soit 5 700 personnes.
Ainsi, dès 19 heures, les portes des musées départementaux se sont ouvertes. À Villèle, au Lazaret, à l'Artothèque, l'ambiance était au rendez-vous, tout comme au Muséum d'Histoire Naturelle, à l'occasion de la grande première de la visite de l'exposition Lapérousse en créole. Une exposition qui a connu un franc succès avec 67 000 visiteurs enregistrés.

Pour Nassimah Dindar, présidente du conseil général, venue à la rencontre du public, "la démocratisation de la culture, c'est ici chez nous". "En effet, rendre le musée plus accessible, c'est aussi briser les barrières linguistiques quand elles existent. A La Réunion, une majeure partie de la population est créolophone et l'est quelquefois exclusivement. Or, l'accueil et les visites des musées ne se font pas en créole, sauf jusqu'à présent parfois à Villèle. Beaucoup de Réunionnais considèrent les musées comme des lieux intimidants. C'est pourquoi le conseil général a souhaité mettre en place une offre novatrice dans le but de faire évoluer cette perception", a-t-elle souligné. A noter que offre sera élargie au reste de l'année sur demande.

Enfin, après avoir continué son tour des musées au Musée Léon Dierx et à l'Artothèque, Nassimah Dindar s'est félicitée que "les Réunionnais répondent présents, en famille ou entre amis, pour découvrir et célébrer de façon ludique et festive notre patrimoine". "La culture est le ciment de notre cohésion et générateur de liens sociaux", a-t-elle terminée.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !