Littérature :

L'écrivaine Gaëlle Bélem à la rencontre de ses lecteurs à Paris


Publié / Actualisé
L'écrivaine Gaëlle Bélem, lauréate du Grand Prix du Roman Métis et du Prix André Dubreuil du Premier Roman pour son premier livre ''Un monstre est là, derrière la porte", est actuellement à Paris pour rencontrer ses lecteurs franciliens. Cet événement reporté à plusieurs reprises du fait de la crise covid a lieu tout au long de la semaine. L'auteure sera ce jeudi 23 septembre 2021, à partir de 21h (heure de La Réunion), à la librairie Calypso, une librairie du 11e arrondissement parisien spécialisée dans la promotion de la littérature de l'outre-mer (Photo D.R.)
L'écrivaine Gaëlle Bélem, lauréate du Grand Prix du Roman Métis et du Prix André Dubreuil du Premier Roman pour son premier livre ''Un monstre est là, derrière la porte", est actuellement à Paris pour rencontrer ses lecteurs franciliens. Cet événement reporté à plusieurs reprises du fait de la crise covid a lieu tout au long de la semaine. L'auteure sera ce jeudi 23 septembre 2021, à partir de 21h (heure de La Réunion), à la librairie Calypso, une librairie du 11e arrondissement parisien spécialisée dans la promotion de la littérature de l'outre-mer (Photo D.R.)

Du vendredi 24 au dimanche 26 septembre, Gaëlle Bélem sera également présente à la première édition du Salon du livre africain organisé à la mairie du 6è arrondissement. Trois jours de rencontres, débats, ateliers et dédicaces avec des auteurs francophones africains ou issus de la diaspora africaine.

Lors de ce salon, un hommage sera par ailleurs rendu à René Maran, premier auteur africain à avoir reçu le Goncourt pour son roman "Batouala" publié en 1921. Pour cet événement littéraire où 6.000 à 8.000 personnes sont attendues, les grands noms de la littérature africaine contemporaine sont invités. Cela est notamment le cas de Scholastique Mukansonga, dont le roman "Notre-Dame du Nil" a reçu le prix Renaudot, Djaïli Amadou Amal, Prix Goncourt des lycéens 2020 pour "Les impatientes" actuellement en lice pour le Grand Prix du Roman Métis, ou encore de jeunes auteurs comme Annie Lulu.

Le samedi après-midi, Gaëlle Bélem participera, par ailleurs, à un débat ayant pour thème "Destins de femmes. Comment s’écrivent les femmes africaines dans la littérature contemporaine ?" . Cette table ronde sera animée par le critique littéraire du Figaro et Prix Renaudot Mohammed Aïssaoui.

• Gaëlle Bélem
"Un monstre est là, derrière la porte"
Éditions Gallimard - Collection Continents Noirs
Roman disponible dans toutes les librairies
Instagram : gaellebelem
Facebook : Gaëlle Bélem

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !