Culture :

Alon bougé : l'agenda des événements culturels


Publié / Actualisé
Les vacances se poursuivent et cette semaine, retrouvez au programme de l'agenda culturel de quoi satisfaire tous les goûts ! Les amateurs de films français seront ravis avec trois sorties, dont le marquant long-métrage catastrophe " Notre Dame brûle " qui signe le retour de Jean-Jacques Annaud sur grand écran qui reconstitue heure par heure l'invraisemblable évènement du 15 avril 2019, lorsque la cathédrale a subi le plus important sinistre de son histoire. À ne pas manquer non plus la semaine prochaine, Ibrahim Maalouf, pointure internationale du jazz et de la fusion que tous les festivals de France et de Navarre s'arrachent actuellement. La culture lé en lèr, alor kosa zot i atend' ? Alon bougé té !
Les vacances se poursuivent et cette semaine, retrouvez au programme de l'agenda culturel de quoi satisfaire tous les goûts ! Les amateurs de films français seront ravis avec trois sorties, dont le marquant long-métrage catastrophe " Notre Dame brûle " qui signe le retour de Jean-Jacques Annaud sur grand écran qui reconstitue heure par heure l'invraisemblable évènement du 15 avril 2019, lorsque la cathédrale a subi le plus important sinistre de son histoire. À ne pas manquer non plus la semaine prochaine, Ibrahim Maalouf, pointure internationale du jazz et de la fusion que tous les festivals de France et de Navarre s'arrachent actuellement. La culture lé en lèr, alor kosa zot i atend' ? Alon bougé té !

• Sorties Ciné

- Alors on danse

Bien décidée à reprendre sa vie en main après avoir découvert les infidélités de son mari, Sandra se réfugie chez sa sœur Danie. A l’opposé l’une de l’autre, elles se retrouvent autour de leur passion commune : la danse. Avec les pieds nickelés de la chorégraphie Lucien et Roberto, des amis de sa sœur, Sandra trouve enfin la liberté et le grain de folie qui manquaient à sa vie. Une nouvelle vie commence : parce qu’on a tous le droit à une deuxième danse !

Pas sûr qu’on danse vraiment, les critiques n’étant pas des plus élogieuses.

Ciné Palmes, durée 1h27

- Maison de retraite

Afin d’éviter la case prison, Milann, 30 ans, est contraint d’effectuer 300 heures de travaux d’intérêts généraux dans une maison de retraite, Les Mimosas. Ses premières semaines sont un véritable enfer ! Mais il se fait rapidement adopter par les retraités, en particulier par une bande de 7 inséparables qui lui apprennent, chacun à leur manière, leur vision de la vie. Au fil des semaines, Milann découvre que l’établissement profite de la vulnérabilité de ses pensionnaires pour les arnaquer. Il décide alors d’organiser une grande évasion, mais il n’est pas au bout de ses peines...

Un film très émouvant, alliant comique et problèmes d’actualités. Il a le mérite d’ouvrir les yeux sur l’isolement des personnes âgées et sur les problèmes rencontrés dans les Ehpad et maisons de retraites.

Ciné Cambaie, durée 1h37

- Notre dame brûle 
Le long métrage de Jean-Jacques Annaud, reconstitue heure par heure l’invraisemblable réalité des évènements du 15 avril 2019 lorsque la cathédrale subissait le plus important sinistre de son histoire. Et comment des femmes et des hommes vont mettre leurs vies en péril dans un sauvetage rocambolesque et héroïque.

" Ce monument est un repère pour tout le monde, qu’on ait la foi ou non. Son importance dépasse les religions et les frontières. Notre-Dame brûle est un film qui veut parler à nos émotions. Je l’ai donc tourné comme une fiction, sauf que c’est vrai ", précise le réalisateur.

Ciné Cambaie et Ciné Palmes, 1h50

• Dans le reste de l’agenda

- Vavang’Art

Ciné concert Hajazz Lémigrant de Charlie Chaplin
Le guitariste malgache Hajazz a choisi d'accompagner de sa musique "L'émigrant" de Charlie Chaplin (1917) et "La maison démontable" de Buster Keaton (1920), deux films de 25 minutes chacun dans lesquels l'amour, la misère et la migration sont autant de propos qui le touchent. Avec sa double guitare " faite maison ", Hajazz revisite le cinéma muet burlesque à travers un spectacle vivant dont la musique est très actuelle.
Samedi 19 mars, 10h

- Théâtre Lucet Langenier

Théâtre Chut (Une folle histoire d’amour)
"Quand l'amour se débat avec la folie des Hommes pour exister, il porte alors en germe sa propre perte et in fine sa résilience muette ". 13 comédiens vont laisser exploser leur cœur sur scène " dans un dispositif singulier et surprenant ".
Samedi 19 mars, 20h

- Pôle culturel et sportif de Trois Bassins

Fonkèr musique et danse Tisé Mayé
Tisémayé ou la rencontre de cinq artistes aux univers différents, soudés par l'amour du partage. Céline Huet, Mari Sizay, Zaki Malbrouk, Shany Arzeux et Jimmy Cambona tissent liens et passerelles entre les mots, la musique, la danse et la peinture. Dans ce mélange de fonkèrs et de lectures, vous irez à la découverte de l'esclavage, de la terre des ancêtres ou encore de l'Ilet à Guillaume...
Samedi 19 mars, 10h

- TEAT Plein Air de Saint-Gilles

Concert Aldebert " Enfantillages 4 "
Aldebert réinvente le concert pour enfants en blockbuster rock’n’roll pour mômes électrisés ! Ses tournées triomphales ont déjà rassemblé plus de 500 000 spectateurs ravis et la grande fête tant attendue débarque. Outsider d’une nouvelle chanson française emmenée par Bénabar, Aldebert compose Enfantillages en 2008. Un premier album à destination des plus jeunes, où sa verve canaille et la modernité foutraque de ses compositions détonnent.
Samedi 19 mars, 19h

- Château Morange

Concert pop séga Kwarivsa
Kwarivsa c’est l’amour de la créolité, l’humain et le goût des mots. C’est une évasion volontaire d’un quotidien bien trop pressé et trop souvent pressant.
Ils ont le goût de jouer ensemble et de faire vibrer par de l’humour, des décalages et des dérapages. Bref, depuis 2013, ce sont des " zistwar péi " mises en scène sur des compositions originales qui nous font voyager du séga piqué à la pop contemporaine !
Samedi 19 mars, 19h

- La Cité des Arts

Festival rock à la Buse
Le Rock à La Buse revient jeter ses ancres à la Cité des Arts. Cette année encore, préparez-vous à faire de belles découvertes musicales électriques et éclectiques avec les 4 groupes au programme : Kilkil et Tukatukas (La Réunion), Jessica 93 (Paris) et We Hate You Please Die (Rouen). L'affiche est dessinée par Hervé Tanquerelle, qui viendra participer aux concerts dessinés, toujours réalisés en collaboration avec Le Cri du Margouillat et ses auteurs BD péi. Préparez-vous à embarquer pour une grande soirée "Roque" emplie de décibels et de couleurs.
Samedi 19 mars, 19h30

- Théâtre Luc Donat

Danse Cie Danse en L’R - Les Radicaux libres#2 - Élégie pour un fuyard
C’est le deuxième chapitre de la dernière création de  la compagnie Danses en l’R. Souvent associés au vieillissement, les radicaux libres désignent en chimie des fragment moléculaires instables et très réactifs à leur environnement. Une allégorie pour caractériser la grande liberté dont jouissent les danseurs et danseuses en action dans ce second volet, leur imaginaire et leur talent semblant être les  seules limites. Un spectacle à la forme mouvante, pour partie improvisé, dans la lignée des expérimentations chorégraphiques chères à Eric Languet.
Samedi 19 mars, 20h

 

- Le Toit

Concert reprises de chansons rock Les amis dépressifs
Depuis 2010, ce groupe dionysien joue sa musique sans prise de tête, dans le seul but de se faire plaisir et de flatter nos oreilles. Dans une énergie débordante, les AD enchaînent reprises et compositions orchestrées avec engagement et le sourire jusqu'aux oreilles !
Samedi 19 mars, 20h

- Théâtre du Grand Marché

Concert soul et maloya Davy Sicard
Prônant un maloya cabossé, traversé par des influences occidentales et soul et une sensibilité à fleur de peau, Davy Sicard s’accorde un nouveau souffle. Voguant du maloya militant vers un séga dépoussiéré, ce nouvel album est à la fois une invitation à entrer dans le rond du bal et à prendre part à la protestation. Tantôt écho aux grandes problématiques du monde contemporain, tantôt plongée aux racines de l’histoire de notre île, Bal Kabar est une ode à la danse mais toujours le poing levé !
Samedi 19 mars, 20h

- La Cerise

Concert et brunch Malaya Solah
Solah est un duo empli de rêves, de mythes et de féminité. C’est l’association Bernadette et Patricia Philippe qui se retrouvent après s’être fait connaître en solo. La vision des deux sœurs s’entrechoque et fusionne avec harmonie. Des scènes de vie retranscrites de manière légère et envoûtante dans des créations inspirées. L’art de parler et de rire de soi sans tabou, la femme retrouve entièrement sa place dans une culture ou bien souvent elle se trouve en retrait.
Dimanche 20 mars, 11h30

- Le Choka Bleu

DJ Sets Réunion sonore Open Air
En format festival avec : 2 scènes / Show light /Son VOID avec @Playasound / Animation feu / Goodies / Tente bédouine et plusieurs surprises…
Dimanche 20 mars, de 15h à minuit

- Espace culturel Guy Agenor

Musique concert live Christine Salem
Avec " Mersi ", l’icône réunionnaise du maloya-blues Christine Salem emmêle aux percussions de son île, les mélopées d’un violon virtuose. Sur ses pistes voyageuses, aux couleurs blues, Maloya, rock, elle rend grâce à ses ancêtres, et chante la paix. Christine Salem vous fixe de son regard noir, un regard franc, des yeux qui ne mentent pas. Si, selon l’expression consacrée, " les yeux sont le miroir de l’âme ", l’artiste,raconte, sans hésitation, son caractériel comme son itinéraire. Sur sa route-Maloya, elle avance, déterminée, suivant les chemins de sa foi et ses intuitions, comme autant de lumières. 
Dimanche 20 mars, 20h

• La semaine prochaine :

- TEAT Plein Air de Saint-Gilles

Concours d’éloquence

Ce concours met en débat de jeunes rhéteurs réunionnais autour de grandes questions et citations philosophiques, de faits historiques ou d’actualité. A l’heure des débats formatés, des invectives stériles et bien souvent fétides sur l’info continue et des oppositions bornées entre les pour indécrottables et les contre, inflexibles, ces jeunes gens nous montrent que la sagesse est encore possible, et que l’art subtil de parole publique peut être porteur d’espoir, de progrès, d’humour ou d’émotion..
Mardi 22 mars,19h

Concert jazz blues Ibrahim Maalouf avec Mélanie Badal en première partie
Le trompettiste s’offre un répit intimiste avec un disque d’anniversaire marquant ses 40 ans : "40 mélodies". En duo avec le guitariste François Delporte, Maalouf revient à l’essentiel dans un enregistrement dépouillé d’oripeaux et plein de grâce.
Vendredi 25 mars, 20h

- Lespas

Danse Anne-Cécile Chante-Tune : Racines

Racines est une expérience sensorielle qui mêle danse, arts plastiques et mouvance végétale. Entre graphite, eau et argile, ce solo invite le public à se laisser guider par ses perceptions et à pénétrer dans un paysage mouvant et poétique, teinté d’humour et d’humeur vivante. Ce diptyque dévoile le dessous de nos icebergs et nous plonge dans la terre… la tête la première ! Le corps s’y révèle par un état de conscience à vif, et laisse traces, évoquant parfois la tragédie, le désir ou la dérision. Il questionne le commun de nos racines ancestrales et le mouvement convergeant entre l’humanité et la vie végétale.
Mardi 22 mars, 19h

Conférence Architecture et représentation divine d’un espace sacré hindou de plantation
La conférence de Florence Callandre-Barat traite de l’anthropologie au service de la compréhension, de l’architecture et de la représentation divine d’un  espace sacré hindou de plantation : le koylou Pandialée du Colosse.
Mercredi 23 mars, 18h30

Musique Thierry Maillard et Meddy Gerville
Thierry Maillard signe son premier album en solo dans ses propres compositions. Ce pianiste plus que jamais inclassable, éternel fou amoureux de Bill Evans mais pas moins de Bach, Mozart ou Bartok, en profite pour s'interroger sur son identité de musicien de jazz. Et Meddy Gerville nous revient avec un trio pour son nouvel album sorti il y a un peu plus d'un an. " Mon Maloya ", est l’essence même du genre " jazz maloya " dont l’artiste est le précurseur.
Jeudi 24 mars, 19h
Vendredi 25 mars, 20h

-Salle Georges Brassens

Cinéma projection Jojo Rabbit
Le patriotisme d’un jeune garçon allemand nommé Jojo Betzler, ayant un ami imaginaire qui s’avère en fait être Hitler, est mis à l’épreuve lorsqu’il découvre une jeune fille dans son grenier qui bouleversera sa vision du monde et lui fera découvrir de nouvelles choses.
Mardi 22 mars, 20h

Cinéma projection H2G2
Arthur Dent, un Britannique mène une existence sans histoire. Très heureux, il a même rencontré la femme de sa vie. Ses ennuis débutent lorsque la municipalité lui annonce que sa maison doit être rasée. Ne sachant que faire, il se tourne vers son meilleur ami, Ford Prefect. Mais Arthur découvre que son vieux complice de toujours est en fait un extraterrestre venant d’un monde très avancé scientifiquement.
Mercredi 23 mars, 20h

Musique Tikok Vellaye
Auteur, compositeur, interprète, Tikok Vellaye porte en lui la capacité de nous faire voyager au travers de chansons métissées et chargées de ses traditions, grâce notemment à ses talents de multi-instrumentiste.
Vendredi 25 mars, 19h30

- Espace culturel Guy Agenor

Projection / Conférence : La peur n’est jamais là où l’on croit

Embarquez crescendo dans ce voyage pour La Réunion fantastique, avec cette série de 4 courts-métrages !
1) Cassandre, de Joffrey Renambatz, Français Île de La Réunion :
Cassandre, jeune fille de 12 ans, vient de perdre son père. Un matin, elle s’échappe en direction des cirques, pour respecter la dernière volonté de son père, contre l’avis de sa mère. Mais sur le chemin du retour, elle s’égare.
2) Culpabilis, de Pierre Erudel, Créole sous-titré
Un fils se confie à sa mère sur son mal être.
3) Tropikal Monster de Pierre Erudel, Créole sous-titré
Sur une île perdue au milieu de l’Océan Indien, des habitants sont colonisés par un peuple mutant, porteur d'un virus.
4) Liane, de Taïkun, Français Il faut se méfier de la Liane qui dort.
Mercredi 23 mars, 18h

- Théâtre Vladimir Canter

Danse Cie Yann Lheureux : Ici soit-il

Danseur, chorégraphe, Yann Lheureux a depuis toujours été fasciné par les questions de l’identité et du territoire : elles sont le cœur même de son travail. Aujourd’hui, le voici face à cette pathologie, qui prend de plus en plus de place entre sa mère et lui. Elle n’a plus de passé sur les talons hormis de lointaines et entêtantes bribes. Le seul avenir qu’elle peut concevoir se compte en heures. Sa mère est entrée dans une maison dont elle ne ressortira pas. Alors il s’interroge quand il pressent que malgré tous les manques et amoindrissements que génère cette maladie, elle occasionne des disparitions qui sont également des sources d’apparition…
Mercredi 23 mars, 19h

- La Cité des Arts

Théâtre d’impro : La Nuit de l’impro
C’est reparti pour deux nocturnes inédites avec une horde de talents locaux et d’ailleurs, bien décidés à vous faire rire, vous surprendre et vous associer à leurs prouesses improvisées.
Jeudi 24 mars, 18h
Vendredi 25 mars, 18h

- Vavang’Art

Clown Claudia Nottale : Docteure Kiss en mission

Docteure Kiss, spécialisée en humanoïdes, débarque sur terre dans les flots d’une mer de plastiques. Sa mission : sauver la planète Terre et ses habitants. Cependant son corps n’en fait qu’à sa tête et rien ne se passe comme prévu…
Jeudi 24 mars, 18h

Concert électro pop Romane et Gaël
Mêlant des éléments accrocheurs et poppy à des moments feutrés et intimes, tout en affichant de fortes influences du maloya et de la scène amapiano sud-africaine, le fil conducteur des arrangements spatiaux de Gaël est la voix délicate de Romane, voguant sans effort entre le plaintif et le joyeux, les hauts et les bas de la grossesse accueillant leur fils au monde.
Vendredi 25 mars, 19h30

- Kabardock

Musique folk Piers Faccini avec Gwendoline Absalon en première partie
Il y a chez Piers Faccini quelque chose d’universel. De par ses racines multiples, sans doute, entre Angleterre, Italie et France. De par son écoute sensible et profonde des musiques du monde entier, qu’il allie avec patience et une infinie délicatesse dans son creuset folk. Parmi ses influences, la tarentelle italienne, le gnawa du Maghreb, le maloya, autant que le blues et la musique baroque. 
Jeudi 24 mars, 19h

- Théâtre Les Bambous

Danse Cie Yann Lheureux : Ici soit-il

Danseur, chorégraphe, Yann Lheureux a depuis toujours été fasciné par les questions de l’identité et du territoire : elles sont le cœur même de son travail. Aujourd’hui, le voici face à cette pathologie, qui prend de plus en plus de place entre sa mère et lui. Elle n’a plus de passé sur les talons hormis de lointaines et entêtantes bribes. Le seul avenir qu’elle peut concevoir se compte en heures. Sa Mère est entrée dans une maison dont elle ne ressortira pas. Alors il s’interroge quand il pressent que malgré tous les manques et amoindrissements que génère cette maladie, elle occasionne des disparitions qui sont également des sources d’apparition…
Vendredi 25 mars, 20h

- Le Kerveguen

Hip Hop Chilla / Pix’L

En 2014, à l’écoute d’Intergalactik, l’un des premiers morceaux de Chilla, on ne se doutait pas une seconde que la rappeuse dévoilait là une de ses obsessions : l’espace, l’infinité de l’univers et surtout cette lune qui continue de l’inspirer cinq ans plus tard. Quant à Pix’L, en 2016, il sort "Nouveau départ", un album aux influences urbaines qui allie avec brio des titres reggae, dancehall, hip-hop et trap. À ce jour, il continue de diffuser, via internet, ses nouvelles compositions en solo ou avec "RasK" et multiplie les apparitions sur scènes, comme aux Francofolies de la Réunion en 2018. Pix’L prépare, actuellement, un projet solo au studio Inity I Records...
Vendredi 25 mars, 21h

- Théâtre les Sables

Musique folk Piers Faccini
Il y a chez Piers Faccini quelque chose d’universel. De par ses racines multiples, sans doute, entre Angleterre, Italie et France. De par son écoute sensible et profonde des musiques du monde entier, qu’il allie avec patience et une infinie délicatesse dans son creuset folk. Parmi ses influences, la tarentelle italienne, le gnawa du Maghreb, le maloya, autant que le blues et la musique baroque.
Vendredi 25 mars, 19h

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !