Musique :

Saint-Pierre : Chilla et Pix'L au Kerveguen pour une convergence des métissages


Publié / Actualisé
Le Kerveguen renoue avec l'ambiance des grands soirs ce vendredi 25 mars 2022 avec Chilla qui a l'honneur de lancer le grand retour des concerts debout de la salle sudiste. La première partie sera assurée par Pix'L. Entre rap et reggae dancehall, tous deux promettent de mettre le feu (Photo vw.ipreunion.com)
Le Kerveguen renoue avec l'ambiance des grands soirs ce vendredi 25 mars 2022 avec Chilla qui a l'honneur de lancer le grand retour des concerts debout de la salle sudiste. La première partie sera assurée par Pix'L. Entre rap et reggae dancehall, tous deux promettent de mettre le feu (Photo vw.ipreunion.com)

"J’espère que les gens ont travaillé leur cardio car on compte sur le public pour nous porter". Voilà qui est dit ! Ce vendredi soir, le Kerveguen renoue avec l’ambiance des grands soirs après la levée progressive des contraintes sanitaires liées à la crise Covid. Et pour ce premier concert debout depuis fort longtemps, la salle accueille en guest star Chilla, de son vrai nom Maréva Ranarivelo.

Fière de ses origines franco-malgaches, la rappeuse, est impatiente et ravie de se produire à La Réunion. Une opportunité qu’elle voit comme un symbole en lien avec le métissage de l’île, et notamment le sien !

- Un concert challenge -

Engagée, surprenante et libre, puissante, percutante, mais aussi suave et sensuelle… Difficile de passer à côté de cette voix qui résonne en France depuis plusieurs années déjà. Celle qui chante ce que d’autres n’osent pas murmurer, n’est pas une rappeuse comme les autres et a su s’imposer comme figure de proue des musiques urbaines avec charme et volonté. Cumulant plus de 87 millions de vues sur Youtube, son premier album "MUN" est sorti en 2019, composé de titres forts comme "1er jour d’école", "Am Stram Gram", ou encore "Oulala".

Des textes simples allant à l’essentiel et oscillant entre le rap et le chant tout en recherchant l’émotion à travers la mélodie. Chaque morceau a été envisagé comme un processus thérapeutique, un peu comme si l’acte de création donnait à l’artiste la légitimité d’exister.

C’est tout ça Chilla ! Une véritable boule d’énergie qui ce vendredi soir, outre les titres de son premier album, promet en exclusivité quelques morceaux de son prochain opus qui en comptera 16. "Il y aura toujours du rap, mais aussi quelques titres pop-afros. De cette façon, ça me permettra de tester l’accueil du public. Je vois cette soirée comme un challenge car c’est aussi le premier concert que je fais aussi loin géographiquement. Le fait de repasser aux choses sérieuses depuis un mois est génial et c’est super de voir les gens se réaproprier tant l’espace public que les salles de concert au même titre que nous, artistes", confie la jeune rappeuse, à la veille d’assurer le show !

- "Du donnant-donnant" -

Avant elle, Pix’L aura pris le temps de chauffer la salle comme il sait si bien le faire avec ses vibes de reggae dancehall. Comment en effet, ne pas succomber à cette voix au tonalités jamaïcaines qui sublime une musique engagée dans laquelle il mêle avec brio les cultures des Caraïbes et de l’océan Indien ?

Alors certes, assurer la première partie de Chilla c’est un peu de pression, mais lui aussi promet de l’ambiance. "J’ai une heure pour chauffer la salle, avec des anciens titres et quelques nouveaux donc ça va être chaud et je sais que le public sera avec nous. Alors on va essayer de faire les choses bien, d’autant que les gens attendent ça depuis deux ans. C’est fabuleux de pouvoir enfin renouer avec les concerts. Pour nous c’est du donnant-donnant".

Faire monter l’ambiance, optimiser les émotions et faire converger leur métissage à travers leur musique (Pix’L étant lui aussi métisse, né d’une mère réunionnaise et d’un père mauricien)… Sur scène ce vendredi soir, le tandem Chilla / Pix’L " c’est faire découvrir au maximum nos univers musicaux respectifs avec la promesse de faire voyager les gens ". Car la musique n’a pas de frontières !

À noter que 200 places en pré-vente ont d’ores et déjà été vendues. Vous avez également la possibilité d’acheter vos billet sur place. Rendez-vous donc ce vendredi soir au Kerveguen, pou met’ la faya à partir de 21 heures.

Chilla / Pix’L, ce vendredi 25 mars à 21 heures, au Kerveguen

• Un 2e album en préparation pour Pix’L

En 2016, Pix’L a sorti " Nouveau départ ", un premier album aux influences urbaines qui allie avec brio des titres reggae, dancehall, hip-hop et trap. À ce jour, il continue de diffuser via Internet ses nouvelles compositions en solo ou avec " Rask " et multiplie les apparitions sur scène comme aux Francofolies de La Réunion en 2018. Le chanteur prépare actuellement un projet solo au studio Inity I Records. Un deuxième album qui s’annonce plus urbain.

vw/www.ipreunion.com/[email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !