Teat Plein Air et Teat Champ Fleuri :

Musique : les Pat'Jaune font leur grand retour sur scène


Publié / Actualisé
En cette fin d'été, les Pat'Jaune nous ont accueillis chaleureusement dans leur cabaret de la Plaine des Cafres pour nous présenter quelques-uns de leurs nouveaux titres qui seront joués les 29 et 30 avril au Teat Plein Air et Champ Fleuri. (Photos - Pat'Jaune)
En cette fin d'été, les Pat'Jaune nous ont accueillis chaleureusement dans leur cabaret de la Plaine des Cafres pour nous présenter quelques-uns de leurs nouveaux titres qui seront joués les 29 et 30 avril au Teat Plein Air et Champ Fleuri. (Photos - Pat'Jaune)

Aller chez les Pat’ Jaune, c’est changer d’air, prendre de la hauteur et laisser de côté ses soucis quelques heures durant dans l’herbe humide du parking de leur cabaret du 23e, à la Plaine des Cafres. Et si l’on vient de loin, les kilomètres et les tournants nous sembleront vite une peccadille, car sur place, les quatre " Pat' ", nous accueillent avec ce petit accent chantant des Hauts et ce sourire qui fait chaud au cœur, dans une ambiance qui fleure bon le café, le gâteau banane et le gâteau patate (faits maison, il va de soi !) en cette fin de matinée.

Il faut dire que la bande des Gonthier a mis le paquet pour présenter quelques-uns des titres qui seront dévoilés lors de leur concert des 29 et 30 avril au TPA et à Champ Fleuri. Deux dates qui signent enfin des retrouvailles avec un public demandeur (eux aussi d’ailleurs), la crise Covid ayant quelque peu mis à mal la programmation. Qu’à cela ne tienne, les Pat Jaune ont mis à profit ces deux dernières années pour penser l’écriture de textes qui font toujours mouche. “On a eu le temps de travailler ce spectacle et nous sommes pressés et très heureux de présenter nos nouvelles créations !”, indique François, à l’image de “A moin yab toultant” que nous avons pu découvrir en avant-première.

- Une armée en bretelles -

Pour ce grand retour sur scène, ils sont donc voulu faire les choses bien et de leurs côtés, les Téat leur ont donné entièrement carte blanche : " Laisser carte blanche aux Pat’Jaune, c’est convoquer sur scène toute la verve et la musicalité d’une armée en bretelles, maniant banjos véloces et accordéons rieurs pour faire danser une ribambelle de ségas, de valses, de quadrilles et d’histoires amusantes ".

Quatre musiciens seront également sur scène, avec au programme rien que de la bonne humeur pendant près de deux heures durant lesquelles nos quatre compères reprendront une bonne partie de leurs chansons connues en plus des nouvelles qui feront l’objet d’un nouvel album qui sortira “quand il sera prêt”. Voilà qui est dit, on n’en saura pas davantage !

Alors si vous êtes en quête de d’authenticité made in les hauts du Sud, rendez-vous ce week-end avec nos quatre galopins qui aiment à se revendiquer " des esprits simples dans des corps simples ", fidèles à eux-mêmes grâce à leur musique entraînante ou attendrissante, leurs blagues de potaches, leurs jeux de mots de yab. Laissez-vous prendre par la main pour (re)plonger dans leur univers pittoresque de la yabitude cafri-plainoise aux sons et rythmes de la guitare, de la contrebasse, des percus.

Et pour ceux qui n’auront pu y assister, vous pourrez toujours vous rendre dans leur cabaret tous les week-ends, le midi. Mais petit conseil et non des moindres : il est fortement recommandé de réserver à l’avance !

vw/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !