Grand-messe de la chanson pop à Turin :

Eurovision 2022 : l'Ukraine en position de (grand) favori


Publié / Actualisé
Le Pala Alpitour de turin (Italie) accueille ce samedi soir 14 mai 2022 la finale de l'Eurovision 2022. 25 pays pays qualifiés pour la finale. Sauf surprise de taille, les Ukrainiens devraient finir au firmament ou a minima sur le podium de l'Eurovision, grand-messe de la chanson pop, paillettes et provoc. La Russie a éte bannie de la compétition. Suivi chaque année par près de 200 millions téléspectateurs, l'événement offre une respiration bienvenue sur le Vieux continent en proie à la guerre (Photo AFP)
Le Pala Alpitour de turin (Italie) accueille ce samedi soir 14 mai 2022 la finale de l'Eurovision 2022. 25 pays pays qualifiés pour la finale. Sauf surprise de taille, les Ukrainiens devraient finir au firmament ou a minima sur le podium de l'Eurovision, grand-messe de la chanson pop, paillettes et provoc. La Russie a éte bannie de la compétition. Suivi chaque année par près de 200 millions téléspectateurs, l'événement offre une respiration bienvenue sur le Vieux continent en proie à la guerre (Photo AFP)

Les 25 pays qualifiés sont pour la finale : la France, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Australie, l'Azerbaïdjan, la Belgique, la République Tchèque, l'Estonie, la Finlande, la Pologne, la Roumanie, la Serbie, la Suède la Suisse, l'Arménie, l'Islande, la Lituanie, le Portugal, la Norvège, la Grèce, l'Ukraine, la Moldavie et les Pays-Bas.

En position de favori devant le duo italien Mahmood et Blanco, le Britannique Sam Ryder, et la Suédoise Cornelia Jakobs, le groupe de rap folklorique ukrainien Kalush Orchestra sera à tout le moins plébiscité par le public, selon les bookmakers.

L'Ukraine doublerait ainsi la mise après sa victoire en 2016 - deux ans après l'annexion de la péninsule ukrainienne de Crimée par la Russie - avec Jamala et le titre "1944", une chanson racontant la déportation des Tatars par Staline.

L'Union européenne de radio-télévision (UER), qui organise l'Eurovision, a exclu la Russie du concours dès le 25 février, au lendemain de l'entrée des troupes russes en Ukraine.

Mardi, les fans rassemblés devant l'arène sportive du PalaOlimpico se réjouissaient de l'atmosphère de camaraderie et de solidarité régnant dans la capitale piémontaise.

"C'est incroyable que l'Eurovision puisse se tenir cette année, surtout avec les circonstances en Europe", a confié à l'AFP Matthias Korte, un fan allemand de 30 ans. "Les valeurs de l'Eurovision, c'est l'Europe qui se rassemble et partage de la musique".

L'orchestre ukrainien Kalush est donc donné largement vainqueur par les sites de paris en ligne, avec la berceuse rap "Stefania". Cette chanson adressée à une mère, qui mêle hip-hop et musique traditionnelle ukrainienne, a été écrite avant l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Lire aussi : Eurovision: des bruits de notes prometteurs pour l'Ukraine

Avec des paroles frappantes comme "Je retrouverai toujours mon chemin vers la maison, même si toutes les routes sont détruites", le titre est devenu "très proche du cœur de nombreux Ukrainiens", selon son chanteur Oleh Psiuk qui, avec le groupe, a reçu une autorisation spéciale du gouvernement de Kiev pour participer.

"Nous sommes ici pour montrer que la musique ukrainienne et la culture ukrainienne existent", a-t-il déclaré dimanche lors du coup d'envoi officiel de la compétition. "Elles sont authentiques, originales et vraiment uniques et c'est ce que nous voulons mettre en valeur".

La France, toujours en quête d'une 6e victoire depuis le titre de Marie Myriam en 1977 ("L'oiseau et l'enfant"), a envoyé le groupe Alvan et Ahez, qui fusionne électro et chant breton avec un titre féministe - "Fullen" - inspiré d'une légende bretonne.

Quant aux vainqueurs de l'année dernière, le groupe italien Maneskin, teen-rockers vêtus de cuir, ils se produiront en finale samedi avec un nouveau single, "Supermodel". Le mois dernier, au festival Coachella en Californie, le chanteur du groupe, Damiano David, a crié "Free Ukraine" et a lancé un juron au président russe Vladimir Poutine.

www.ipreunion.com avec l'AFP / [email protected]

   

2 Commentaire(s)

Titi45 , Posté
a quand le Yémen cera en favoris '
HULK, Posté
Aucun intérêt. Fabriqué.