Bejisa a aussi fait des dégâts en mer :

Une bouée endommagée a été récupérée


Publié / Actualisé
Bejisa a également causé des dommages au milieu de l'océan. Mandatée par le CROSS-ru le dimanche 5 janvier 2014, la société nationale de sauvetage en mer a récupéré un houlographe qui a eu son mouillage arraché pendant l'alerte rouge. La SNSM indique que cette bouée représentait un danger certain à la navigation. L'opération de sauvetage a été menée par la vedette SNS-255 "Moise Bègue II", de retour du Port des Galets où elle avait été mise à l'abri pendant le passage du cyclone. Très lourde, la bouée "a nécessité plus d'une heure de remorquage entre la pointe de Gillot et la baie de Sainte-Marie où elle a été positionnée provisoirement." Par ailleurs, "l'ensemble des embarcations des sauveteurs en mer des 3 stations n'a subi aucun dommage au cours de l'épisode cyclonique." (photo DR)
Bejisa a également causé des dommages au milieu de l'océan. Mandatée par le CROSS-ru le dimanche 5 janvier 2014, la société nationale de sauvetage en mer a récupéré un houlographe qui a eu son mouillage arraché pendant l'alerte rouge. La SNSM indique que cette bouée représentait un danger certain à la navigation. L'opération de sauvetage a été menée par la vedette SNS-255 "Moise Bègue II", de retour du Port des Galets où elle avait été mise à l'abri pendant le passage du cyclone. Très lourde, la bouée "a nécessité plus d'une heure de remorquage entre la pointe de Gillot et la baie de Sainte-Marie où elle a été positionnée provisoirement." Par ailleurs, "l'ensemble des embarcations des sauveteurs en mer des 3 stations n'a subi aucun dommage au cours de l'épisode cyclonique." (photo DR)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !