Courrier des lecteurs :

Bejisa : état de catastrophe électorale pour Annette


Publié / Actualisé
Ah qu'il était tranquille et confiant le sieur Annette en vue de ces municipales. A coups d'inaugurations, de manifestations et de campagnes de com', Gilbert parvenait à masquer la misère et la gestion calamiteuse de sa ville depuis 6 ans. (photo archives)
Ah qu'il était tranquille et confiant le sieur Annette en vue de ces municipales. A coups d'inaugurations, de manifestations et de campagnes de com', Gilbert parvenait à masquer la misère et la gestion calamiteuse de sa ville depuis 6 ans. (photo archives)

Mais voilà, malheur, à 3 mois d’une réélection que beaucoup prédisaient, à tord, gagnée d’avance, le cyclone Bejisa a eu la mauvaise idée de venir souffler sur Sin-Dni, faisant s’envoler l’apparat, les caches misères et autres illusions mises en place par l’équipe Annette depuis 6 ans. La réalité, c’est que depuis 6 ans, Saint-Denis est une ville sale et mal entretenue. Depuis 6 ans, Saint-Denis est une ville où l’on n’est pas en sécurité. Bref, depuis 6 ans, Saint-Denis est une ville sinistrée.
 
Conscient que son château de carte venait de s’écrouler, Gilbert envoya ses deux députées marionnettes pour tenter de continuer à faire illusion, en vain. Une fois de plus, elles démontraient qu'elles étaient bel et bien une erreur de casting...
 
Un coup de vent et c’est la désillusion pour bon nombre de Dionysiens qui ont le sentiment que depuis 6 ans maintenant, Gilbert et ses acolytes les ont berné et qu’en mars prochain, tout comme Bejisa, le vent de la colère emportera Annette et ses ami(e)s hors de la mairie de Sin-Dni. Pour Annette, à n’en pas douter, l’état de catastrophe électorale doit être décrété !

Clément C.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !