MH370 - Récupération de débris :

La France déploie un vaste dispositif de recherches à La Réunion


Publié / Actualisé
La France va déployer dès ce vendredi 7 août 23015 de nouveaux moyens de recherches par les airs en mer et sur terre à La Réunion après la confirmation par la Malaisie que le fragment d'avion trouvé à Saint-André le mercredi 27 juillet provenait bien du vol MH370 disparu il y a 17 mois. Un avion survolera la zone dès "demain matin" (vendredi), ont indiqué ce jeudi dans un communiqué les ministres français de la Défense, des Outre-mer et des Tranports. Des patrouilles à pied, des missions d'hélicoptères de recherches et des opérations nautiques seront aussi menées pour détecter la présence éventuelle de nouveaux débris. Les recherches seront coordonnées par le préfet de La Réunion
La France va déployer dès ce vendredi 7 août 23015 de nouveaux moyens de recherches par les airs en mer et sur terre à La Réunion après la confirmation par la Malaisie que le fragment d'avion trouvé à Saint-André le mercredi 27 juillet provenait bien du vol MH370 disparu il y a 17 mois. Un avion survolera la zone dès "demain matin" (vendredi), ont indiqué ce jeudi dans un communiqué les ministres français de la Défense, des Outre-mer et des Tranports. Des patrouilles à pied, des missions d'hélicoptères de recherches et des opérations nautiques seront aussi menées pour détecter la présence éventuelle de nouveaux débris. Les recherches seront coordonnées par le préfet de La Réunion

"A la demande du Président de la République et du Premier ministre, et pour répondre aux besoins de l’enquête, il a été décidé de déployer des moyens aériens et maritimes supplémentaires afin de détecter la présence éventuelle de nouveaux débris au large de La Réunion" indiquent les ministres dans leur communiqué. "Un aéronef de type Casa survolera la zone dès demain (ce vendredi - ndlr) matin. Le préfet de La Réunion coordonnera ces opérations qui feront intervenir les forces armées de la zone Sud de l’Océan Indien (FAZSOI). Des opérations de la Brigade de Gendarmerie du Transport aérien sont également menées" détaille le communiqué. 

La Malaisie a annoncé jeudi que le fragment d'avion trouvé le 29 juillet sur une plage de l'île française de la Réunion provenait bien du Boeing de Malaysia Airlines disparu le 8 mars 2014, première preuve que l'appareil s'est abîmé dans l'océan Indien, suscitant l'espoir de résoudre l'une des plus grandes énigmes de l'aviation, note l'AFP.

Pour leur part, les autorités australiennes, qui dirigent les opérations internationales pour retrouver l'avion parti de Kuala Lumpur pour Pékin avec 239 personnes à bord (vol 370), se sont déclarées à nouveau persuadées de le chercher au bon endroit.

La découverte du fragment d'aile "semble bien montrer que l'avion s'est abîmé, plus ou moins là où l'on pensait qu'il était tombé, et cela montre pour la première fois que nous sommes peut-être un peu plus près de résoudre ce mystère déconcertant", a déclaré le Premier ministre australien, Tony Abbott, cité par l'AFP

A noter que la commune de Saint-André, là où a été retrouvé le morceau d'aile, a annoncé ce jeudi le lancement de "fouilles minutieuses" sur le littoral dès ce lundi matin.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !