Dans les commerces :

C'est parti pour les soldes


Publié / Actualisé
Ce lundi 2 février marque le lancement des soldes pour un peu plus d'un mois. 20, 30, 50% parfois plus, les commerces affichent leurs rabais. A l'heure, où l'on ne parle que de crise et de pouvoir d'achat, ces quelques semaines pourraient réconcilier commerçant et consommateurs.
Ce lundi 2 février marque le lancement des soldes pour un peu plus d'un mois. 20, 30, 50% parfois plus, les commerces affichent leurs rabais. A l'heure, où l'on ne parle que de crise et de pouvoir d'achat, ces quelques semaines pourraient réconcilier commerçant et consommateurs.
Premier jour des soldes à Saint-Denis, un magasin de vêtements indiens en centre-ville accueille quelques clientes. Elles hésitent longtemps entre les robes, sacs, bracelets et autres accessoires déstockés. Deux d'entre elles décident d'aller voir chez la concurrence avant le choix final. Quatre clientes au même moment, une affluence normale pour un lundi, d'après la vendeuse. " Encore trop tôt " pour juger de l'impact des soldes sur la fréquentation du magasin. Les dernières soldes en septembre ont montré des consommateurs qui réfléchissent plus et surtout, de plus en plus sensibilisés aux soldes, car celles-ci sont prises plus au sérieux par les commerçants réunionnais eux-mêmes. " On ne va pas sortir des "nanars", des produits des greniers qui ne sont plus à la mode ", explique la vendeuse. " Le magasin est disposé exactement de la même façon que la semaine dernière, les clients peuvent ainsi garder leurs repères. "

Pour Mohamed Jina, directeur de la chaîne de magasins de chaussures Jina, globalement, la période des fêtes a marqué un recul en matière de consommation, tout comme ce début d'année. On ne s'attend pas à un sursaut de la consommation, mais le caractère " d'affaires " incitera les clients. Alors qu'en métropole, les soldes ont un caractère saisonnier, à la Réunion, les clients peuvent profiter immédiatement de leurs achats. S'agissant du choix de la période, " c'est compliqué de mettre tous les acteurs d'accord et la période est un peu longue ". De plus, des soldes qui commencent un lundi ne sont pas aussi efficaces que si elles avaient démarré un week-end.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !