Grogne contre le prix des carburants :

Le maire de Saint-Leu porte plainte contre la SRPP


Publié / Actualisé
Le maire Modem de Saint-Leu, Thierry Robert, est venu apporter son soutien aux transporteurs ce lundi 20 février 2012 devant la SRPP. Il a annoncé qu'il portait plainte contre la société réunionnaise des produits pétroliers pour "abus de position dominante". Il estime que "les Saint-Leusiens ont été lésés", et qu'il faut donc "que la SRPP rende des comptes". "Je réclame donc aux pétroliers l'indemnisation des préjudices subis par la collectivité", a-t-il précisé.
Le maire Modem de Saint-Leu, Thierry Robert, est venu apporter son soutien aux transporteurs ce lundi 20 février 2012 devant la SRPP. Il a annoncé qu'il portait plainte contre la société réunionnaise des produits pétroliers pour "abus de position dominante". Il estime que "les Saint-Leusiens ont été lésés", et qu'il faut donc "que la SRPP rende des comptes". "Je réclame donc aux pétroliers l'indemnisation des préjudices subis par la collectivité", a-t-il précisé.
"Je suis solidaire du mouvement des transporteurs. Je le suis d'autant plus que la SRPP se livre à des actions fortement répréhensibles", a déclaré Thierry Robert. Il souligne que la SRPP a réalisé 28% de bénéfices "alors que dans ce type d'activité, les bénéfices n'excèdent pas les 12%. C'est bien qu'il y a un problème quelque part", a commenté le maire de Saint-Leu. Il estime que "ce sont des ententes prohibées et une position monopolistique abusive" qui ont permis à la SRPP de réaliser ce "surplus" de bénéfices.

"C'est sur le dos des transporteurs, certes, mais également sur le dos de la population de La Réunion en général et de Saint-Leu en particulier, que ces bénéfices ont été réalisés", a souligné Thierry Robert. C'est la raison pour laquelle il porte plainte en tant que maire de Saint-Leu. C'est la première fois qu'une collectivité engage une action contre les pétroliers.

Il y a quelques années, Air France avait engagé la même procédure contre la SRPP. La compagnie aérienne avait obtenu gain de cause, la justice ayant reconnu une entente illicite de la société réunionnaise des produits pétroliers sur le prix des carburants.

Thierry Robert, maire de Saint-Leu et candidat Modem aux élections législatives dans la septième circonscription, est le premier homme politique de La Réunion à s'impliquer aussi directement dans le mouvement de contestation contre le prix des carburants.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !