Baisse du prix des carburants financée par l'octroi de mer :

L'association des maires veut rencontrer Didier Robert


Publié / Actualisé
Dans un communiqué publié ce mercredi 14 mars 2012, l'association des maires de La Réunion, par le biais de son président, Roland Robert, indique avoir sollicité une audience au président du conseil régional, Didier Robert, sur la question de la cession de l'octroi de mer en faveur de la baisse du prix des carburants. Une audience "en vue d'organiser dans les meilleurs délais une réunion de travail avec les 24 maires de l'île". L'objectif est "de trouver une solution viable et acceptable pour tous les partenaires". Nous publions ci-dessous le communiqué.
Dans un communiqué publié ce mercredi 14 mars 2012, l'association des maires de La Réunion, par le biais de son président, Roland Robert, indique avoir sollicité une audience au président du conseil régional, Didier Robert, sur la question de la cession de l'octroi de mer en faveur de la baisse du prix des carburants. Une audience "en vue d'organiser dans les meilleurs délais une réunion de travail avec les 24 maires de l'île". L'objectif est "de trouver une solution viable et acceptable pour tous les partenaires". Nous publions ci-dessous le communiqué.
"Dans le contexte de la hausse des prix des hydrocarbures et des différents mouvements de contestations des professionnels de la route, des associations de consommateurs et de la population réunionnaise, de nombreuses tables rondes et réunions de concertation ont été organisées. Ces réunions rassemblaient, outre les acteurs des revendications, 1e représentant de l'État et des collectivités, Conseil Régional et Conseil Général, ainsi que des représentants de l'Association des Maires. Plusieurs pistes ont été évoquées en vue d'une résolution rapide de la crise.

Lors de la dernière réunion de concertation qui s'est tenue en Préfecture en février dernier, les protagonistes ont obtenu, outre la baisse du prix de la bouteille de gaz à 15 euros acquise dès le début des négociations, une baisse significative des prix sur 60 produits de première nécessité, financée à hauteur de 5 millions d'euros par le Conseil Général, ainsi qu'une baisse de 8 centimes d'euro sur le prix des carburants.

Cette dernière réduction devait être obtenue par un effort commun de compensation du
Conseil Régional et des communes qui se voyaient contraintes de céder une part de la dotation d'octroi de mer.

Or, en l'état actuel des finances des 24 communes de l'île, grever le budget des collectivités, même sur une infime partie de cette enveloppe, signifierait pour plusieurs d'entre-elles une mise sous tutelle financière.

Le Président de la Région s'est engagé auprès des collectivités afin d'établir un mécanisme de compensation afin d'éviter qu'elles ne soient lésées et qu'au final ce soit le contribuable qui paie la facture.

Une lettre a été adressée en ce sens en fin de semaine dernière à Monsieur Didier Robert, en vue d'organiser dans les meilleurs délais une réunion de travail avec les 24 maires de l'île afin de trouver une solution viable et acceptable pour tous les partenaires.

Nous sommes actuellement dans l'attente de cette rencontre, après laquelle je serai en mesure de donner la position des maires de l'île sur la problématique de la cession de l'octroi de mer en faveur de la baisse du prix des carburants".
   

3 Commentaire(s)

Sniff, Posté
Didier Robert dépense l'argent des réunionnais à tout va le carburant il s'en fiche complètement il subventionne les artistes en voyage d'agrément au seychelles pour un carnaval à hauteur de 140000 euros et la subvention pour le sakifo est de 15000 euros allez comprendre...............
Di ali don, Posté
Di ali mèm don... Té Didier Robert asé fé lo vantar ek larzan la pa ou!!!!!!!!
Cochon de payeur, Posté
Ils ont raison les maires, pourquoi ce serait encore une fois les contribuables qui seraient les cochons de payeurs. Il manque pas d'air le Robert, pour faire baisser l'essence il prend un argent que les contribuables ont versé et qui ne lui appartient pas à lui mais aux commune et il va faire son vantard en disant que c'est grâce à lui que l'essense baisse. C'est grâce à lui mais à l'argent des contribuables, autrement dit c'est le cochon de payeur qui paye pour le cochon de payeur pendant que le Robert rit. Alé dormi don...