Économie - Bailleur social :

SHLMR : Le capital passe de 124 000 euros à 4 millions d'euros


Publié / Actualisé
Depuis le samedi 15 juin 2013, le capital de la SHLMR (société réunionnaise d'habitation à loyer modéré de La Réunion) a été porté à 4 124 023 euros. À l'origine il était de 124 000 euros. L'augmentation a été réalisée par le biais de l'émission de 129 033 actions nouvelles de 31 euros de valeur nominale chacune. Cette hausse a été décidée pour financer les besoins de croissance du bailleur social
Depuis le samedi 15 juin 2013, le capital de la SHLMR (société réunionnaise d'habitation à loyer modéré de La Réunion) a été porté à 4 124 023 euros. À l'origine il était de 124 000 euros. L'augmentation a été réalisée par le biais de l'émission de 129 033 actions nouvelles de 31 euros de valeur nominale chacune. Cette hausse a été décidée pour financer les besoins de croissance du bailleur social

Tous les actionnaires de la SHLMR  - ils sont au nombre de treize -, avaient la possibilité de souscrire à l’augmentation de capital à hauteur de leurs participations avant cette opération. Les trois actionnaires membres du pacte majoritaire (groupe SOLENDI, CEPAC et Banque de La Réunion) ont intégralement souscrit "Certaines collectivités locales présentes depuis l’origine de la SHLMR ont choisi d’accompagner le développement de l’entreprise, c'est le cas de la commune de Saint-Denis et de commune du Port" indique le bailleur social.

L’augmentation de capital a reçu l’avis favorable du conseil de surveillance de l’UESL (Union des entreprises et des salariés pour le logement) et sera prochainement soumise à l’approbation du préfet, informe le bailleur social.

La société réunionnaise d'habitation à loyer modéré de La Réunion a été créée en 1971 par Pierre Lagourgue alors président du conseil général. L'entreprise compte parmi  les principaux bailleurs sociaux et promoteurs des DOM avec un patrimoine de plus de 20 300 logements répartis sur 23 communes. En 2013, la SHLMR représente environ 36% du marché local de l’habitat social.

Pour rappel, la SHLMR vient d'un conflit social qui a opposé la direction et les salariés pendant 10 jours (du lundi 10 juin au jeudi 20 juin). Ce sont principalement des revendications d'ordre salarial qui ont motivé le mécontentement des grévistes. Un accord avait finalement été trouvé, les salariés ayant obtenu une augmentation allant de 30 à 40 euros selon les tranches de salaire, ainsi qu'une prime allant de 175 à 190 euros.

Les actionnaires de la SHLMR

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !