Aéroport Roland Garros :

Le trafic progresse légèrement en novembre


Publié / Actualisé
Avec une progression de 0,4% du nombre global de passagers, la reprise du trafic se confirme à l'aéroport Roland Garros, note la société aéroportuaire dans un communiqué publié ce mardi 17 décembre 2013. Cette augmentation a lieu "malgré la quasi disparition du trafic de transit (81,8%)" poursuit le communiqué.
Avec une progression de 0,4% du nombre global de passagers, la reprise du trafic se confirme à l'aéroport Roland Garros, note la société aéroportuaire dans un communiqué publié ce mardi 17 décembre 2013. Cette augmentation a lieu "malgré la quasi disparition du trafic de transit (81,8%)" poursuit le communiqué.

Pour sa part, le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion et qui représentent l’essentiel de l’activité de la plate-forme, a progressé de 1,9%. "Cette augmentation est limitée sur la métropole (+0,2%), mais plus significative sur d’autres destinations : +8,9% sur l’île Maurice, +31,5% sur Mayotte, +38,4% sur la Thaïlande et +87,7% sur l’Afrique du Sud" souligne l'aéroport.

Le recul du trafic se confirme sur Madagascar (–15,2%). Quant au nombre de passagers sur les Comores, après avoir fortement augmenté au cours des derniers mois, s’est inscrit à la baisse le mois dernier (–35,1%).

Cumulé sur un an, le nombre de passagers locaux reste orienté à la baisse (-1,4%), même si celle-ci s’atténue au fil des mois. "Les lignes entre la métropole et La Réunion restent légèrement déficitaires (–0,2%), alors que la baisse est plus prononcée entre notre île et Madagascar (19,8%) et sur la desserte de Bangkok (–20,3%), qui fait escale à Chennai (1 740 passagers depuis février)" détaille le communiqué. Les autres destinations régionales enregistrent des évolutions positives : +5% sur l’île Maurice,+12,5% sur Mayotte, +20,8% sur l’Afrique du Sud et +4,6% sur les Comores.

"La chute de l’activité de transit (–69%) aboutit à une baisse globale du trafic de 3,9% en douze mois. La reprise constatée en cours de second semestre devrait toutefois rapprocher l’activité globale 2013 des deux millions de passagers" relève le communiqué. Le tonnage de fret de marchandises reste orienté à la baisse en novembre (4,1%), avec un recul plus limité sur les expéditions (–0,5%), lié à un bon début de saison d’exportation des fruits. Sur un an, le fret embarqué (–8,7%) recule en revanche plus fortement que le tonnage débarqué (– 3,5%).

"Les fermetures de lignes et les réorganisations de programme de plusieurs compagnies ont abouti à une diminution de 8,5% du nombre de  mouvements d’avions depuis le début de l’année, plus marquée pour les appareils moyens-porteurs (–29,1%)" termine le communiqué.

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !