Selon l'institut d'émission des départements d'outre-mer :

L'activité bancaire redémarre à La Réunion


Publié / Actualisé
Dans son dernier bulletin consacré aux évolutions monétaires à La Réunion au 31 décembre 2013, l'Iedom (Institut d'émission des départements d'outre-mer) indique que "l'activité des établissements de crédit implantés à La Réunion s'est accélérée en fin d'année 2013". L'institut relève également une progression des crédits accordés aux entreprises, aux ménages et aux collectivités.
Dans son dernier bulletin consacré aux évolutions monétaires à La Réunion au 31 décembre 2013, l'Iedom (Institut d'émission des départements d'outre-mer) indique que "l'activité des établissements de crédit implantés à La Réunion s'est accélérée en fin d'année 2013". L'institut relève également une progression des crédits accordés aux entreprises, aux ménages et aux collectivités.

"L’activité des établissements de crédit implantés à La Réunion s’est accélérée en fin d’année 2013. Les concours bancaires consentis progressent de 2,4 % au quatrième trimestre 2013, pour atteindre un encours de 18,6 milliards d’euros à fin décembre", indique l’Iedom, ajoutant que "tous les segments de clientèle des établissements de crédit participent à cette dynamique " et que " le financement des collectivités locales progresse notamment de 8,1 % sur le trimestre".

"Les actifs financiers détenus par les agents économiques s’inscrivent également en hausse sensible au quatrième trimestre 2013 (+ 3,2 %), grâce notamment à une progression marquée des placements des entreprises (+ 8,2 % sur le trimestre). À fin décembre 2013, les actifs financiers détenus dépassent pour la première fois le seuil de 12 milliards d’euros", poursuit l’institut.

Selon l’Iedom les crédits aux entreprises, aux ménages et aux collectivités sont également en hausse. "L’encours des financements consentis aux entreprises progresse de 2,1 % au quatrième trimestre 2013 (soit + 161 millions d’euros, contre + 8 millions d’euros au troisième trimestre)", tandis que " les concours consentis aux ménages continuent de progresser (+ 0,8 %, soit 58 millions d’euros supplémentaires, après + 1,0 % au troisième trimestre), même si "cette progression reste faible comparativement aux rythmes observés les années précédentes à pareille période". Concernant les collectivités, "après plusieurs trimestres de baisses significatives, les encours de crédits consentis progressent fortement au quatrième trimestre 2013 (+8,1 %, soit 154 millions d’euros)".

Par ailleurs, l’Iedom souligne que "l’encours total des actifs financiers auprès des agents économiques réunionnais progresse pour le troisième trimestre consécutif (+ 3,2 %, soit + 371 millions d’euros, après + 1,4 % au trimestre précédent)", s’établissant "à 12,1 milliards d’euros à fin décembre 2013, en progression de 4,9 % sur un an". Les placements des ménages progressent notamment de 1,4 % (soit + 114 millions d’euros), tout comme ceux des sociétés non financières (+9,1 % soit 229 millions d’euros).

   

1 Commentaire(s)

DANORD, Posté
Ce ne sont que des chiffres mais sont-ils réellement vérifiable quand on sait que ces établissements pompent au maxi les intérêts sur les usagers