Tarifs bancaires :

Les frais de tenue de compte seront alignés sur ceux de métropole


Publié / Actualisé
Les frais de tenue de compte seront alignés sur ceux pratiqués en métropole, annonce la préfecture dans un communiqué publié ce jeudi 15 octobre 2015. "L'accord de concertation sur les tarifs bancaires avec les représentants des établissements de crédit de La Réunion, sous l'égide de la fédération bancaire française de La Réunion (FBFR)" a été signé ce mercredi par le préfet Dominique Sorain
Les frais de tenue de compte seront alignés sur ceux pratiqués en métropole, annonce la préfecture dans un communiqué publié ce jeudi 15 octobre 2015. "L'accord de concertation sur les tarifs bancaires avec les représentants des établissements de crédit de La Réunion, sous l'égide de la fédération bancaire française de La Réunion (FBFR)" a été signé ce mercredi par le préfet Dominique Sorain

L’objectif de ce protocole est de "faire en sorte qu’en trois ans, les moyennes départementales des frais de tenue de compte rejoignent les moyennes France entière des établissements facturant des frais de tenue de compte", indique la préfecture. La réalisation de cet objectif triennal fera l’objet de réunions de suivi annuelles avec les établissements de crédit, présidées par le représentant de l’État et en présence de l’Iedom.

Ce protocole d’engagement s’inscrit dans l’esprit des recommandations du rapport Constans dont l'objectif est de parvenir à une convergence des tarifs ultra-marins avec ceux de la métropole. Remis au gouvernement le 30 juillet 2014, ce rapport dressait un état des lieux et proposait des objectifs de convergence avec les tarifs métropolitains. "L’état des lieux montrait que dans les DOM, la convergence était presqu’entièrement réalisée (15 tarifs sur 20 étant, en moyenne, moins élevés dans les DOM qu’en métropole), à l’exception des frais de tenue de compte. Aujourd’hui à La Réunion, les 2/3 des tarifs bancaires observés par l’IEDOM sont en deçà des tarifs moyens pratiqués en métropole" conclut le communiqué de la préfecture.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !