Il a fédéré une trentaine de syndicats (actualisé) :

Election à la Chambre de commerce : Ibrahim Patel présente sa liste


Publié / Actualisé
Ibrahim Patel, président sortant de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) est candidat à sa succession. Il l'a officiellement annoncé ce mardi 28 septembre 2021 à Saint-Denis.Il est soutenu par 15 syndicats ou fédérations et 22 associations de commerçants. Intitulée Union des forces économiques. La liste regroupe notamment la CPME, la Fédaction, la Capeb, la FRBTP (syndicats patronaux du Bâtiment), la FNTR et la FNTV (syndicats des transporteurs). Particularité de ce scrutin, les inscrits votent par voie électronique. Une plate-forme nationale de vote sera accessible en ligne à l'ensemble des électeurs.(Photo rb/www.ipreunion.com)
Ibrahim Patel, président sortant de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR) est candidat à sa succession. Il l'a officiellement annoncé ce mardi 28 septembre 2021 à Saint-Denis.Il est soutenu par 15 syndicats ou fédérations et 22 associations de commerçants. Intitulée Union des forces économiques. La liste regroupe notamment la CPME, la Fédaction, la Capeb, la FRBTP (syndicats patronaux du Bâtiment), la FNTR et la FNTV (syndicats des transporteurs). Particularité de ce scrutin, les inscrits votent par voie électronique. Une plate-forme nationale de vote sera accessible en ligne à l'ensemble des électeurs.(Photo rb/www.ipreunion.com)

La liste Union des forces économiques, dont la photo orne le document de présentation est conduite par Ibrahim Patel, encadré de Pascal Plante et Cyrille Rickmoune.  Le président sortant a annoncé les axes forts de la mandature à venir : continuité, formation, jeunesse et digitalisation

Ibrahim Patel a aussi parlé d’un "exploit" : celui d’avoir rassemblé "la majorité des syndicats et des associations de commerçants" derrière lui. Il a ajouté que depuis 2010, il a "relevé les comptes (…) et démocratisé une CCIR précédemment bunkerisée", "passant de " 4000 membres à 30 000 aujourd’hui".

Le président sortant a souligné que "94% des entreprises sont des PME". Le candidat a indiqué "la CCIR peut s’enorgueillir d’être un modèle d’organisation pour métropole et l’outremer aussi". " Nous avons réussi en un seul mandat à créer deux écoles, une numérique et l’autre consacrée au management, nous devons désormais créer l’école de l’entreprenariat pour assurer la relève" a-t-il dit encore. Au nombre de ses faits d’armes, la CCIR peut, selon le président sortant, mettre en exergue le fait d’être "la seule de France et de Navarre à proposer aux communes des Ecobox (…) qui évitent de modifier le PLU (plan local d'urbanisme - ndlr) au niveau des zones industrielles et permettent de gagner du temps et des emplois". Cette initiative aurait obtenu un tel succès, qu’aux 100 Ecobox initiaux, un appel d’offre en cours devrait en ajouter une autre centaine, "parce que 100 Ecobox c’est 300 emplois"

Pour le prochain mandat, Ibrahim Patel promet plus de proximité et plus de conseillers numériques pour répondre aux besoins des entreprises. Il s’engage encore sur un effort de formation en matière de digitalisation. Par ailleurs, parce que les conséquences de la crise Covid sont incontournables, la tête de liste "Union des forces économiques"affirme s’engager à bousculer le monde du fret et ses pratiques. Il souhaite libérer La Réunion de la dépendance aux grands armateurs en créant une compagnie maritime régionale, "en phase avec la Région Réunion, de façon à faire baisser les tarifs".

Ibrahim Patel s'est aussi félicité "que les entreprises auraient vraiment découvert l’utilité de la CCIR pendant la crise Covid, la chambre consulaire ayant aidé et accompagné 5400 chefs d’entreprise"

Le candidat a terminé en disant soutenir la réforme du mode de scrutin et le passage au vote électronique, expliquant que le vote électronique faisait moins polémique que la suppression de 12 sous-catégories qui participaient précédemment de l’organisation des collèges électoraux des adhérents.  Le Medef, qui ne présentera pas de candidats, avait mis en doute la fiabilité du dispositif, évoquant un risque de fraude.

Les élections ont lieu en ligne du 27 octobre au 9 novembre 2021.

Pour rappel, Ibrahim Patel a été condamné par la Cour d'appel, le 8 avril 2021, à cinq ans d'inéligibilité dans le cadre de l'affaire dite des "loyers marrons.Il s’est pourvu en cassation ce qui lui permet de se présenter pour cette élection

www.ipreunion.com / [email protected]

   

8 Commentaire(s)

Jean Mallac, Posté
Quand on regarde le trombinoscope, on se rend compte qu'il y a quand même pas mal de repris de justice dans le tas. Et ça n'a pas honte de se (re)présenter...pfff
Louis, Posté
Ibrahim Patel avec des boug comme Patrick Vergin éternelle perdant et un Pierrick Robert gros coeur lé sur ou ça gagne l'élection, quelle sera la position de Karine NABENESA' la qestion n'est pas anodine vous serez plus tard.
La vérité si je mens !, Posté
Aidons, patel ibrahim , ses colistiers à partir de la CCIR.
Ja, Posté
Il faut etre abrutit et couillon pour voter pour cet individu
Missouk, Posté
Il me semblait que ce monsieur était sous le coup d'une condamnation ' C'est quoi cette blague '
Aie aie, Posté
Union des forces escronomiques
Poupette , Posté
Il y en a qui n ont pas honte !
HULK, Posté
Honte à tous ces gens de soutenir un repris de justice. Quelle image de LA RÉUNION! Mais bon,on a les représentants que l'on mérite.