Le 1er février 2022 :

Appel à la grève et manifestation des agents de Pôle emploi Réunion


Publié / Actualisé
Les organisations syndicales de Pôle emploi Réunion CFDT, CFTC, CGT-CGTR, FO, SNAP, SNU FSU, relayent l'appel national à la grève des 10 syndicats de Pôle emploi. Nous vous mettons ci-dessous le communiqué de presse. (Photo d'illustration : AFP)
Les organisations syndicales de Pôle emploi Réunion CFDT, CFTC, CGT-CGTR, FO, SNAP, SNU FSU, relayent l'appel national à la grève des 10 syndicats de Pôle emploi. Nous vous mettons ci-dessous le communiqué de presse. (Photo d'illustration : AFP)

Suite à différentes interpellations, auprès de la Direction, restées sans effet, les organisations syndicales nationales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, SNAP, SNU, STC, SUD, UNSA se sont rencontrées et ont décidé de lancer un appel à la grève pour :
• Revaloriser les salaires et les traitements
• Stopper la dégradation des conditions de travail
• Redonner du sens au travail pour améliorer la qualité du service au public
• Détendre le calendrier de déploiement des plans d’action
• Arrêter l’empilement des projets

A la Réunion, la cherté de la vie est une réalité au quotidien, pas un jour sans de nouvelles hausses de prix, les carburants, le logement, les dépenses contraintes, quand nos rémunérations stagnent depuis plusieurs années et quand l’inflation atteint 2.8 % fin novembre 2021.

Pas un jour sans un nouveau Plan d’action, de nouvelles exigences gouvernementales, et toujours à marche forcée : plan Demandeurs d’Emploi Longue Durée (DELD), Contrat d’Engagement Jeune (CEJ), renforcement du contrôle de la recherche dans un contexte de durcissement des règles de l’assurance- chômage.

Tout cela accroît la charge de travail, rend plus difficile l’exercice de nos missions et dégrade la qualité du service rendu aux usagers. De plus, les plans d’actions nationaux ne sont jamais adaptés au contexte réunionnais.

Nos organisations dénoncent cette perte de sens au travail au regard de l’importance des missions de Pôle emploi.

Le Directeur Général de Pôle emploi reconnaît que, durant la crise sanitaire, l’ensemble du personnel a toujours été au rendez-vous, sans ménager ses efforts pour être à la hauteur des attendus. Pour nos organisations syndicales, cette reconnaissance doit se traduire par une hausse de salaires et traitements et
une amélioration des conditions de travail.

Le Mardi 1er février 2022, les syndicats CFDT, CFTC, CGT-CGTR, FO, SNAP, SNU FSU appellent à une mobilisation massive pour envoyer un message clair à nos dirigeants. Deux lieux de manifestation sont prévus, rendez-vous à 9H30 devant :
• la Direction Régionale (Centre d’affaires Cadjee)
• la Direction Territoriale SUD (Rue François de Mahy à St Pierre).
Une délégation intersyndicale a demandé à être reçue par la Directrice Régionale afin de lui exposer nos revendications.

   

1 Commentaire(s)

Dj974, Posté
Des gratteurs qui grève, on aura tout vu