Elle ou il sera élue ce mercredi :

Tout ce qu'il faut savoir sur la présidence de l'Assemblée nationale


Publié / Actualisé
Ce mardi 28 juin 2022, les députés de l'Assemblée nationale vont élire leur nouveau président. Jusque là, ce poste était assuré par Richard Ferrand (LREM). En occupant ce siège, la ou le futur.e. président.e. de l'Assemblée nationale a un rôle bien précis à jouer au sein de l'hémicycle mais également dans la vie démocratique de la République (Photo d'illustration : AFP)
Ce mardi 28 juin 2022, les députés de l'Assemblée nationale vont élire leur nouveau président. Jusque là, ce poste était assuré par Richard Ferrand (LREM). En occupant ce siège, la ou le futur.e. président.e. de l'Assemblée nationale a un rôle bien précis à jouer au sein de l'hémicycle mais également dans la vie démocratique de la République (Photo d'illustration : AFP)

Qui va pouvoir succéder à Richard Ferrand (LREM) à la présidence de l’assemblée nationale ? La réponse sera rendue dans les urnes de l'Assemblée nationale le mardi 28 juin, à 17h, heure locale, au cours de la séance publique. Ce sont les 577 députés de l’Hémicycle qui vont élire leur nouveau président. Pour présider cette séance, c'est au doyen des élus que revient cette charge. Il va s'agir pour cette année de José Gonzalez, député du Rassemblement National, âgé de 79 ans.

Trois noms de candidats pour la présidence sont pour le moment connus. A savoir Yaël Braun Pivet, ministre des Outre-mer et députée des Yvelines pour le camp du parti de la majorité présidentielle (Ensemble), Annie Genevard députée du Doubs et candidate du groupe Les Républicains et l'élu du Rassemblement national Sébastien Chenu, député de la 19ème circonscription du Nord.

 

Lire aussi - Yaël Braun-Pivet désignée candidate LREM pour la présidence de l'Assemblée nationale

- Le rôle du Président -

Le rôle principal  du président de l’Assemblée nationale est d’organiser le travail parlementaire et de diriger les débats lors des séances. Il a le pouvoir de nommer trois membres du Conseil constitutionnel. La ou le futur.e président.e. peut saisir le conseil constitutionnel sur la compatibilité d’une loi, d’un traité ou d’un accord avec la constitution, ou sur le caractère législative d’une proposition de loi ou d’un amendement ".

En cas de dissolution de l’Assemblée nationale ou en cas de l’application de l’article 16, il est consulté.

- L’élection du Président de l’Assemblée nationale -

Le Président de l’Assemblée nationale est élu au scrutin secret. Pour être élu, si la majorité absolue - réunissant au minimum la moitié plus un des suffrages exprimés -  n’est pas obtenue aux deux premiers tours, la majorité relative - au plus grand nombre de voix obtenues par un candidat - suffit

En cas d’égalité entre les candidats, c’est la personne la plus âgée qui remporte l’élection. Le nouveau Président prononce par la suite son premier discours devant l'Assemblée. Il annonce comment il va incarner la fonction et dirigerl’institution.

Si le président décide de démissionner avant la fin de ses fonctions, un nouveau vote est organisé.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Zeanphi , Posté
Est-ce que nos 577 savent s'exprimer en bon français '