Législatives - Didier Robert soutient N. Dindar mais pas TAK :

L'UMP locale et l'UMP Paris divergent


Publié / Actualisé
Nouveau rebondissement dans la droite locale ce mardi 12 juin 2012. Alors que l'UMP nationale a décidé, hier lundi 11 juin, d'apporter son soutien à André Thien Ah Koon, candidat dans la 3ème circonscription, Didier Robert, président du conseil régional et à la tête de La Réunion en confiance, ainsi que les autres membres du mouvement ont annoncé qu'ils ne donneront pas de consigne de vote dans cette circonscription. En revanche, ces derniers apportent leur soutien à la candidate du Modem et de la droite sociale, Nassimah Dindar, dans la 1ère circonscription.
Nouveau rebondissement dans la droite locale ce mardi 12 juin 2012. Alors que l'UMP nationale a décidé, hier lundi 11 juin, d'apporter son soutien à André Thien Ah Koon, candidat dans la 3ème circonscription, Didier Robert, président du conseil régional et à la tête de La Réunion en confiance, ainsi que les autres membres du mouvement ont annoncé qu'ils ne donneront pas de consigne de vote dans cette circonscription. En revanche, ces derniers apportent leur soutien à la candidate du Modem et de la droite sociale, Nassimah Dindar, dans la 1ère circonscription.
En course pour le second tour des législatives dans la 3ème circonscription, André Thien Ah Koon a obtenu hier lundi le soutien national de l'UMP. Cette décision semble gêner la droite locale et sonne comme un désaveu de plus, pour Didier Robert, après la défaite de son camp à la présidentielle, mais aussi aux législatives.

Ne manquant pas de fustiger son ancien mentor, ce dernier a annoncé, au cours d'une conférence ce mardi après-midi, qu'il n'apportera pas son soutien à l'ancien maire du Tampon et ne donnera pas de consigne de vote dans la 3ème circonscription. "André Thien Ah Koon est un élu de l'Alliance, clairement affiché dans l'opposition à l'assemblée régionale, habitué des positionnements de circonstance ces dernières années et à la recherche d'une nouvelle virginité", critique-t-il.

Le positionnement de l'UMP locale va à l'encontre de la décision prise par Jean-François Copé, secrétaire général de l'UMP. Visiblement embarrassé, Didier Robert explique que l'UMP nationale a pris une "mesure logique et conforme" à l'appel de faire barrage au PS. Toutefois, il note que "l'appréciation de la situation locale n'est pas la même". "Nous considérons que nous devons prendre une décision conforme à l'intérêt du mouvement La Réunion en confiance", justifie-t-il.

Une certaine gêne également pour Michel Fontaine, sénateur maire de Saint-Pierre et président départemental de l'UMP, qui avait, pourtant, pris les devants en apportant son soutien lundi à tous les candidats qui sont opposés à des socialistes au second tour des élections législatives, y compris André Thien Ah Koon. "La décision de Paris (de soutenir André Thien Ah Koon, ndlr) est conforme à la logique de faire barrage au PS. Les choses sont claires dans la 1ère circonscription où René-Paul Victoria a été éliminé. Dans la 3ème circonscription, il n'y a eu aucune investiture UMP", souligne-t-il. Quand on lui fait remarquer que son soutien à André Thien Ah Koon était pourtant très clair lundi, il rétorque : "une élection ne se résume pas à une question de soutien".

Interrogé sur le fait que ce positionnement risque de perturber l'électorat de droite, Didier Robert assure que "non".

Par ailleurs, si André Thien Ah Koon ne bénéficiera pas de ce soutien, Nassimah Dindar pourra, elle, compter sur l'UMP locale. Une annonce de Didier Robert, justifiée par "la neutralité" de la candidate Modem envers Nicolas Sarkozy à la présidentielle. "Elle s'affiche également à la droite sociale alors qu'André Thien Ah Koon siège dans l'opposition à l'assemblée régionale", déclare-t-il. Il affirme, par ailleurs, que c'est la présidente du conseil général qui a pris contact avec le mouvement. Reste à savoir maintenant ce que ce positionnement signifiera pour le conseil général...D'autant que certains élus de La Réunion en confiance ne cachaient pas l'envie d'une recomposition de la majorité, en échange de ce soutien.

   

4 Commentaire(s)

Moivouloir, Posté
Il faut que Didier Robert abandonne la politique c'est le caterpillar de la réunion, ce monsieur est un cas clinique même pour les meilleurs psychologues qu'il prenne l'avion air Mauritius pour une destination comme l'Australie ( par exemple) avant le pire
Moako, Posté
Mr Robert du courage,pour clarifié la situation faite démissionné vos 28 conseillés du TAMPON(SITA,PATEL ET CIE)et allons AUX URNES.Car nous tamponnais avons marre de subir vos querelles.Les citoyens décideront à qui faire confiance aux élus proches du peuple ou à ceux qui festifs dans les salons en petit comités loin des préoccupations des petites gens qui souffre.Les électeurs du TAMPON vous demande de nous accordés cette possibilité de VOTER à nouveau.AUX URNES CITOYENS.
Beurk, Posté
Et avec ça allez intéresser les gens et surtout les jeunes à la politiques... honte à vous tous, mesdames et messieurs les adeptes des petits arrangements entre amis au détriment de la population, vous me dégoutez
Bonbon Coco, Posté
Mon dié! kel manzé kosson!... I vomi, i aval, i arvomi ...