Élections législatives - Déroute de l'UMP :

Michel Fontaine : "Nous allons entrer dans une phase de turbulences"


Publié / Actualisé
Après la déroute de la droite locale aux élections législatives, Michel Fontaine, sénateur maire de Saint-Pierre et président départemental de l'UMP, s'exprime pour la première fois. "Nous allons entrer dans une zone de turbulences", déclare-t-il. Michel Fontaine estime également que la "droite locale a le devoir de se retrouver autour de fondamentaux nécessaires à la dynamique de conquête attendue par nos militants, électeurs et concitoyens". Nous publions ci-dessous son communiqué.
Après la déroute de la droite locale aux élections législatives, Michel Fontaine, sénateur maire de Saint-Pierre et président départemental de l'UMP, s'exprime pour la première fois. "Nous allons entrer dans une zone de turbulences", déclare-t-il. Michel Fontaine estime également que la "droite locale a le devoir de se retrouver autour de fondamentaux nécessaires à la dynamique de conquête attendue par nos militants, électeurs et concitoyens". Nous publions ci-dessous son communiqué.
"Le résultat des élections législatives vient de donner l'intégralité des pouvoirs aux socialistes : c'est le choix des urnes. Les promesses et la démagogie vont désormais être confrontées aux attentes nombreuses et aux préoccupations légitimes des français.

A La Réunion, les électeurs ont fait le choix de donner une très nette victoire à la gauche, portés par les espérances qu'ils ont placées dans le programme électoral de François Hollande.

Le chômage, la précarité, le logement, l'éducation sont des sujets essentiels pour les réunionnaises et les réunionnais auxquels les socialistes vont devoir apporter des réponses, conformément à leurs engagements. Le temps des mots est révolu. Ils vont désormais devoir se confronter aux réalités et contraintes économiques européennes et internationales.

Nous allons entrer dans une phase de turbulences, pendant laquelle je m'attacherai à agir avec force et vigilance, dans l'opposition parlementaire, pour l'intérêt supérieur de La Réunion.

La droite locale a le devoir de se retrouver autour de fondamentaux nécessaires à la dynamique de conquête attendue par nos militants, électeurs et concitoyens. Dès aujourd'hui, engagés et conscients des enjeux, nous avons la responsabilité de construire ensemble ce contre pouvoir tout en préparant les échéances à venir".
   

2 Commentaire(s)

Mokentol, Posté
"nous allons entrer ds une phase de turbulences" ? ils sont pas déjà entrés ds cette zone ? nan, mais sérieusement, la droite est bien en train de couler, et on peut remercier didier robert et michel fontaine pour ça !
Georges, Posté
Depuis 15 ans la droite est au pouvoir, il aurait été judicieux qu'elle commence à solutionner les problèmes. Ils sont les mêmes dans mon département de métropole.