Douze femmes élues :

Assemblée nationale : la composition du nouveau Bureau de l'hémicycle


Publié / Actualisé
Suite à l'élection de la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, les six vice-présidents, trois questeurs et douze secrétaires du perchoir ont été élus ce mercredi 29 juin par les députés de l'hémicycle. Une composition du Bureau avec des membres issus de divers groupes politiques. Parmi tous ces postes, la part belle est faite aux femmes puisqu'une majorité des sièges sont occupées par ces députées. Douze femmes siègent au sein du bureau sur 22 postes. (Photo : AFP)
Suite à l'élection de la nouvelle présidente de l'Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, les six vice-présidents, trois questeurs et douze secrétaires du perchoir ont été élus ce mercredi 29 juin par les députés de l'hémicycle. Une composition du Bureau avec des membres issus de divers groupes politiques. Parmi tous ces postes, la part belle est faite aux femmes puisqu'une majorité des sièges sont occupées par ces députées. Douze femmes siègent au sein du bureau sur 22 postes. (Photo : AFP)

D'après le site de l'Assemblée nationale, le Bureau est la "plus haute autorité collégiale" de l'hémicycle. Présidé par Yaël Braun-Pivet, le Bureau "détient soit directement soit par délégation de pouvoirs accordés à certains de ses membres, une compétence générale sur l'organisation e le fonctionnement interne de l'Assemblée". Il a "tous pouvoirs pour régler les délibérations de l'Assemblée et pour organiser et diriger tous les services".

- Les vice-présidents de l'Assemblée nationale -

Pour les postes de vice-présidents, près de huit députés s'étaient présentés. Six ont finalement été élus à la suite d'un vote à la majorité absolue lors du premier tour de ces élections. On retrouve à ces postes cinq vice-présidentes. Ainsi, deux députées issues de la majorité occupent ce poste. Naïma Moutchou (Horizons) députée la 4ème circonscription de Val-d'Oise et Elodie Jacquier-Laforge (MoDem) députée de la 9ème circonscription de l'Isère. Du côté de l'opposition, Valérie Rabault (Parti socialiste) députée de la 1ère circonscription de Tarn-et-Garonne, Caroline Fiat (LFI) députée de la 6ème circonscription de Meurthe-et-Moselle, Sébastien Chenu (Rassemblement national) député de la 19ème circonscription du Nord et Hélène Laporte (Rassemblement national) députée de la 2ème circonscription de Lot-et-Garonne.

- Les questeurs -

Après l'élection des vice-présidents, les questeurs ont aussi été élus. Parmi eux, deux députés de Renaissance, du groupe de la majorité désignés : Marie Guévenoux députée de la 9ème circonscription de l'Essonne et Eric Woerh député de la 4ème circonscription de l'Oise. Un député de l'opposition va également siéger à leur côté : Eric Ciotti du parti Les Républicains et député de la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes.

- Les secrétaires du perchoir -

Pour compléter le bureau de la présidence de l'Assemblée nationale, douze secrétaires ont été élus dans le même temps dans le vote à la majorité absolue. On retrouve dans le parti de la majorité présidentielle : Rémy Rebeyrotte (Renaissance) député de la 3ème circonscription de Saône-et-Loire, Jean Terlier (Renaissance) député de la 3ème circonscription du Tarn, Christophe Blanchet (Démocrate) député de la 4ème circonscription du Calvados, Laurence Vichnievsky (Démocrate) députée de la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme, Caroline Janvier (Renaissance) députée de la 2ème circonscription du Loiret, Soumya Bourouaha (GDR) députée de la 4ème circonscription de Seine-Saint-Denis, Yannick Favennec-Bécot (Horizons), Philippe Gosselin (LR), Pierre Morel-À-L'Huissier (Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires) député de la 1ère circonscription de Lozère, Claire Pitollat (Renaissance) députée de la 2ème circonscription des Bouches-du-Rhône.

Dans l'opposition d'autres secrétaires ont également été désignés, suite à un vote en deux tours. A savoir Hubert Julien-Laferrière (Ecologiste) député de la 2ème circonscription du Rhône et Danièle Obono (LFI) députée de la 17ème circonscription de Paris.

 

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Jean Philippe Desby (NSR), Posté
Au second, 115 députés n'ont pas pris part à ce vote... Donc que 462 se sont exprimés à bulletin secret ! Ça commence super bien cette législature, n'est-ce pas 'On a depuis réparti les six sièges de Vp, ceux des questeurs et de la batterie de secrétaires, et cette commission des finances échoit à ce député...Presque tous les partis politiques s'y retrouvent dans ces postes et fonctions... Maintenant, il est l'heure de se mettre urgemment au travail, je crois...À La Réunion, on a de gros problèmes, j'en citerais qu'un seul, pour le moment, l'éducation, elle est à revoir de fond en comble. Notre société insulaire file vraiment un mauvais coton!Certains, aux manettes, font comme si de rien était, et détournent leurs regards...et souvent 'uvrent dans la manipulation de l'opinion, de masse...Mais, comme toutes choses, il y a une limite dans je regarde ailleurs, et surtout pas le problème crucial...Il n'existe plus "notre vivre-ensemble ". Il serait temps de le reconstruire, ensemble, car nous vivons dans un milieu très fermé, cela pourrait partir en vrille à la moindre étincelle...Les gens ne respectent plus grand chose, parfois rien ni personne...Il n'y a qu'à voir le comportement de certains sur les routes ou bien dans les grandes surfaces...