Conseil municipal :

Saint-Louis : le compte administratif 2021 a été voté


Publié / Actualisé
L'assemblée délibérante de la commune de Saint-Louis s'est réunie ce mercredi 29 juin 2022 dans la salle Simone Veil pour statuer sur les 18 affaires inscrites à l'ordre du jour. Au-delà, c'est le vote du compte administratif était au coeur de la séance du conseil, aux côtés d'autres dossiers permettant à l'equipe municipale d'avancer concrètement dans sa volonté de mener une politique inclusive. Nous publions ci-dessous le communiqué de la mairie.
L'assemblée délibérante de la commune de Saint-Louis s'est réunie ce mercredi 29 juin 2022 dans la salle Simone Veil pour statuer sur les 18 affaires inscrites à l'ordre du jour. Au-delà, c'est le vote du compte administratif était au coeur de la séance du conseil, aux côtés d'autres dossiers permettant à l'equipe municipale d'avancer concrètement dans sa volonté de mener une politique inclusive. Nous publions ci-dessous le communiqué de la mairie.

Cette séance s’est déroulée dans un contexte marqué par le passage de la forte houle.  Pour la bonne information des élus du Conseil municipal, Madame le Maire en a dressé  un premier bilan. S’il est vrai que nous n’avons pas à faire face à des pertes humaines, il  n’en reste pas moins que les épisodes de submersion ont occasionné des dégâts  matériels importants, que ce soit sur l’espace public ou au niveau des riverains du front  de mer (degats dans les cours et parfois même dans les maisons des habitants). Aussi,  outre les moyens techniques utiles à la remise en état du secteur, la municipalité a  souhaité mobiliser des moyens d’accompagnement de proximité. 

FINANCES

1/Une amélioration de la santé financière de la ville confirmée par le compte administratif 2021

2021 aura été la première année de plein exercice budgétaire de cette mandature et le  compte administratif présenté hier en Conseil Municipal permet d’acter les résultats nets  de clôture et de donner une photographie claire de la santé financière de la collectivité.

Ainsi, l’évolution des indicateurs clés soulignent qu’il y a bel et bien du mieux à tous les  niveaux, à savoir :

▪ Une amélioration sans précédent du résultat de fonctionnement, avec un  excédent 8 fois plus important qu’en 2019 : + 8, 4 millions d'euros (+ 973 000 euros en 2019, et + 2,6 millions d'euros en 2020 )
▪ Un résultat net global, qui après couverture du besoin de financement de la section  d’investissement ( 3,5 millions d'euros) s’élève à + 4,58 millions d'euros ( +460 000 en 2019 et + 1,7 millions d'euros en 2020)

Ce résultat exceptionnel permettra à la municipalité de réinvestir dès cette  année dans des projets d’amélioration du cadre de vie des Saint-Louisiens et  des Riviérois. Madame le Maire a exprimé sa volonté d’ouvrir à cet égard un  cycle de dialogues citoyens dans les quartiers pour définir en concertation  avec les habitants les projets prioritaires qui pourraient être financés sur cette  enveloppe dans le cadre d’un budget supplémentaire. Il s’agit là de mettre en  œuvre de manière participative l’orientation stratégique portée dans le  programme de l’équipe municipale et inscrite au titre des OB 2022 : la  réalisation de petits aménagements de proximité (PAP) dans les quartiers 

▪ Une capacité de désendettement satisafaisante et sécurisante : 3,45 années en  2021, soit 3 fois moins que 2020 où elle a été ramenée à 10 ans ( seuil de référence : 12  ans) et nettement mieux que les 86 ans de 2019. 
▪ Une amélioration sensible de la chaîne de l’épargne avec une épargne brute qui  passe de 3 millions en 2020 à 9,4 millions d’euros en 2021 ; le taux d’épargne  s’améliorant pour sa part de +7 points ( soit 10,31 %)
▪ Un volume d’investissement en progression : 6,5 millions d'euros de dépenses d’équipement en  2021
Maîtrise, optimisation, dynamisation sont les maîtres-mots de la nouvelle politique de gestion budgétaire et financière. 
▪ Les dépenses réelles de fonctionnement sont maitrisées ( -1,25 % par rapport à 2020)  et les dépenses de personnel s’affichent à la baisse : - 2,57% par rapport à 2020.  ▪ Les recettes réelles de fonctionnement progressent de + 6,21% en 2021 par rapport à  2020 ; créant ainsi un effet ciseau en notre faveur. 

Des travaux structurants ont ainsi pu être amorcés en 2021, parmi lesquels : 
▪ réhabilitation des écoles : 1,2 million d’euros
▪ réhabilitation des bâtiments des services communaux : 293 000 euros ▪ travaux d’électrification rurale et urbaine : 455 000 euros
▪ réoutillage des services : 136 000 euros
▪ modernisation du parc informatique : 292 000 euros
▪ réhabilitation des équipements sportifs : 252 000 euros
▪ modernisation des routes : 3,7 millions d’euros

-L'enjeu de cette nouvelle dynamique budgétaire : renforcer la crédibilité  financière de la commune Saint-Louis pour optimiser nos chances de construire  dignement l’avenir de la population saint-louisienne et rivièroise.

2/ Habitat : 40 LLS à Bois de Nèfles Cocos

Une meilleure gestion financière c’est aussi pouvoir tenir des engagements en faveur du  renforcement de la cohésion sociale et ainsi prévoir la construction de logements au  bénéfice des familles les plus modestes.

La ville se porte donc garante de l’emprunt de la SHLMR, auprès de la Caisse des dépôts  et consignations- pour un montant de 6,4 Million d’euros- pour la construction d’une  opération de 40 logements locatifs sociaux dans le quartier de Bois de Nèfles Cocos.
En contrepartie, le bailleur s’engage à travailler étroitement avec les services de la  commune afin que les Saint-Louisiens et les Riviérois qui sont nombreux à être  confronté à des problématiques de logement puissent trouver des réponses concrètes  à leurs demandes.

- Enjeu : relancer une véritable politique de l’habitat social adaptée aux besoins du  territoire et des familles les plus modestes

RESSOURCES HUMAINES

3/ Inclusion et épanouissement des personnes en situation de  handicap par le biais de la convention de partenariat avec le  FIPHFP 

Comme tout employeur public de + de 20 agents et conformément aux prescriptions de  la loi de 2005 pour l’égalité des chances des personnes handicapées, la Commune de  Saint-Louis se doit d’employer au moins 6% de personnes porteuses de handicap dans  son effectif total afin de faciliter et promouvoir leur insertion professionnelle.

La collectivité est ainsi passée de 4,09% d’employés concernés en 2020 à 5,31% en mars  2022 marquant ainsi une amélioration qu’il convient de conforter. 

Par ce biais, la commune a aussi baissé la contribution financière exigée en cas de  manquement à cette obligation d’emploi, passant de 187 545 euros en 2016 à 8 174 euros en  2022. 

En s'engageant dans ce partenariat sur le fonds pour l'insertion des personnes  handicapées dans la fonction publique (FIPHFP), la ville souhaite consacrer une véritable  politique du handicap en contractualisant avec la Banque des Territoires une Convention  dédiée à ce sujet.

- Enjeu : lutter contre les discrimations, oeuvrer pour l’égalité des chances et agir  pour la cohésion sociale et le bien vivre ensemble.

DEVELOPPEMENT TERRITORIAL

4/ Finalisation d’une procédure de modification du PLU sur le  secteur " Le jardin des poivriers " à La Rivière

En présentant cette affaire, Madame le Maire a tenu à présicer qu’il s’agit là encore d’un  autre exemple d’héritage laissé par ceux qui l’ont précédée. Il s’agit en effet d’un dossier :  - qui n’est donc pas à l’initiative de son équipe,  - qui suscite des interrogations sur les modalités de détermination du périmètre  - mais qu’il convient de finaliser au regard de la régularité et de la légalité des  étapes de procédure déjà franchies.

Pour rappel, cette affaire fait suite à un déclassement de parcelles intervenu dans le  cadre du nouveau Plan Local d’Urbanisme ( PLU) adopté le 11 mars 2014 peu avant les  élections municipales et en vigueur aujourd’hui. Un secteur de La Rivière situé le long de  la route Hubert de Lisle a ainsi été classé en zone à urbaniser 2AUST. 

Les propriétaires de ces parcelles ont demandé à la précédente équipe municipale de  lancer la procédure de modification du PLU pour ouvrir cette zone 2AUST à l’urbanisation.  Des études ont été réalisées et à la suite de la délibération du conseil municipal de  décembre 2018 engageant la procédure de modification, le projet d’aménagement  visant notamment à répondre à la demande de logements et à la dynamisation du  quartier a été soumis à l’enquête publique. La délibération d’approbation du dossier de  modification présentée en juin 2022 vient pour sa part clôturer la procédure. 

L’équipe municipale prend acte de cette modification et entend mobiliser son énergie  pour faire aboutir son propre projet de révision de PLU lancé en février 2022. Un travail  sera opéré avec l’ensemble des acteurs, des partenaires et la population pour bâtir un  projet qui permette à la fois de réparer des injustices vécues dans certains secteurs mais  aussi pour réunir les conditions utiles au développement agricole, économique et  touristique du territoire. 

- Enjeu : permettre une mise à plat des procédures pour une future révision adaptée  et ambitieuse du PLU de la commune

4/ 1 million d’arbres : un nouveau souffle à Saint-Louis 

La ville de Saint-Louis déjà inscrite dans une démarche éco-responsable, s’engage  auprès du Conseil départemental dans le projet " 1 million d’arbres ".

Ce sont en tout 23 000 mètres carré de surface qui seront transformés en poumons verts  grâce à la plantation de 46 120 espèces notamment dans 16 écoles et divers sites comme  l’entrée de ville, les écoles de Plateaux Goyaves, l’aire de jeux de Palissade, le terrain Verval,  l’Ecole Anatole France, le projet de parking Monge,… Dans le cadre de cette convention, le Conseil départemental attribuera une subvention  de 40 000 euros et mettra à disposition de la commune des semences d’espèces  indigènes diversifiées.

- Enjeu : participer concrètement à la transition écologique et promouvoir le  développement durable

5/ Déploiement du très haut débit sur le territoire

Dans un environnement aujourd’hui de plus en plus structuré par le numérique, l’accès  et l’envoi rapide des données est devenu une évidence. Le très haut débit concourt  également au développement du tissu économique. Cependant, le taux de couverture de la commune de Saint-Louis n’est que de 88 %, et  certaines zones des hauts de la ville n’ont pas été couvertes par le conventionnement  opéré par l’ancienne municipalité en 2017. 

Afin de permettre le déploiement de la fibre sur les quartiers de Bellevue, Petit-Serré et  les Makes, situés en dehors des zones conventionnés, la ville a sollicité la régie Réunion  THD pour établir un partenariat et installer sur l’emprise foncière de la commune des
équipements de communications électroniques. Il sagit de lutter contre la fracture  numérique et permettre aux habitants les plus isolés d’accéder aux services grâce à cette  extension du Très Haut Débit. Dans ce cadre de ce partenariat, la municipalité de Saint-Louis, va ainsi permettre à 2170  foyers et locaux professionels supplémentaires d’entrer dans le périmètre des zones  fibrées.

- Enjeu : lutter contre la fracture numérique et accompagner le développement  des usages du numérique au sein des foyers isolés et situés dans les écarts de la  commune

5/ Soutien actif au tissu associatif

- Subvention exceptionnelle à la ligue d’improvisation de La Réunion 

Pour la première fois, une équipe réunionnaise a la possibilité de représenter la Réunion  à la prestigieuse finale nationale d’improvisation théâtrale : le Trophée d’impro Culture  et Diversité organisée le 24 juin 2022 à la Comédie Française à Paris. La Ligue d’Improvisation réunionnaise présidée par un Rivièrois a sollicité la ville pour  les accompagner dans ce projet. Parmi les jeunes réunionnais concernés par ce voyage  culturel, un Rivièrois du Collège du Ruisseau participera. Le Conseil Municipal a validé  l’aide de 500 euros demandée par l’association.

- Subvention suite à l’Appel à Projet Opérations Ville Vie Vacances à  l’asscoiation "Les ateliers pass Compétences " Le programme Ville Vie Vacances est un des plus anciens dispositifs de la politique de la  ville financés par l’État. L’ambition de l’opération Ville Vie Vacances (OVVV) est de faciliter  l’accès de publics jeunes à des activités de loisirs durant les vacances scolaires afin qu’ ils  bénéficient d’une prise en charge éducative qui contribue à leur parcours de  socialisation et à prévenir la délinquance. 

Une association s’est positionnée sur ce dispositif : " les ateliers Pass’ Compétences "  avec le projet des 3 Yakas : Yaka rouler, Yaka bouger, Yaka découvrir.

En date du 9 mai 2022, l’association a obtenu la validation de son projet auprès des  services de l’État sous réserve d’une participation numéraire de la ville en complément  des crédits de l’Agence Nationale des Térritoires (ANTC) d’un montant de 8000 euros.

Le Conseil municipal a attribué une subvention de 2000 euros à l’association " les Ateliers  Pass’Compétences " pour permettre la réalisation de cet OVVV. Enjeu : poursuivre la politique d’accompagnement du tissu associatif dans des  actions favorables au territoire et à ses acteurs, notamment chez la population jeune.

   

2 Commentaire(s)

Maladresses en série , Posté
Se frotter le nombril en disant qu'on n'a pas eu de pertes humaines pendant le houle est à.minima une maladresse quand on sait le drame qui s'est déroulé au gouffre. Par ailleurs être content de la.gestion communale cela nous fait penser à la gestion de l'ancienne équipe de la pyramide inversée. On nous disait bien à l'époque les comptes sont bons. On connait la.suite. dDans cette commune.beaucpip de Com comme d'habitude et vivement le changement.
ZembroKaf, Posté
Les Saint Louisiens et les Rivièrois !!! je ne savais pas que La Rivière est une autre "commune" de Saint Louis lol !!!