Second tour des élections cantonales :

30 candidatures pour 15 sièges


Publié / Actualisé
30 candidats s'affronteront dans 15 cantons pour le scrutin des cantonales du 27 mars prochain. Sans surprise, ceux qui étaient qualifiés à l'issue du premier tour ont décidé de se maintenir pour le second tour. Les quelques doutes qui pouvaient planer pour les cantons de la Saint-Denis 2 (Alain Zanéguy) et de la Possession (Vanessa Miranville) sont désormais dissipés. Ces deux jours ont aussi permis de tirer les leçons du premier tour et de préparer le second tour
30 candidats s'affronteront dans 15 cantons pour le scrutin des cantonales du 27 mars prochain. Sans surprise, ceux qui étaient qualifiés à l'issue du premier tour ont décidé de se maintenir pour le second tour. Les quelques doutes qui pouvaient planer pour les cantons de la Saint-Denis 2 (Alain Zanéguy) et de la Possession (Vanessa Miranville) sont désormais dissipés. Ces deux jours ont aussi permis de tirer les leçons du premier tour et de préparer le second tour
A droite, on a analysé les mauvais scores: " "certains de nos choix n'ont pas été marqués par le sceau de la réussite", a reconnu Didier Robert, leader de La Droite en confiance. Il s'est néanmoins dit "confiant pour le second tour". En coulisse, les contacts se sont multipliés pour tenter d'unir les mouvances de droite. Avec succès à Saint-André par exemple où les candidats de La Réunion en confiance ont appelé à voter pour ceux de Jean-Paul Virapoullé. La tâche semble plus compliquée dans d'autre canton comme le Tampon 2 où la position de Jacquet Hoarau (divers droite) n'est pas encore totalement définie. De même à Sainte-Marie où Jean Cerneaux n'a pas encore dévoilé ses intentions.

A gauche, c'est l'union. Les rancunes des régionales semblent oubliées. Le PS et le PCR ont signé en février dernier un accord de désistement républicain qui est effectivement appliqué lors de ce second tour. Les deux partis ont appelé à voter en faveur du candidat de gauche arrivé en tête des suffrages dans chaque canton en ballotage. L'accord a été quelque peu mis à mal par le refus d'Alain Zanéguy de se désister, ce qui lui a coûté son investiture Alliance. Ce refus était motivé par sa volonté de "faire barrage à la droite" et à Nadia Ramassamy. Le conseiller général sortant pensait que la jeune femme serait repêchée pour le second tour s'il se désistait. Ce qui est impossible, au regard du code électoral.

A noter enfin le maintien de Vanessa Miranville, candidate d'Europe Ecologie - Les Verts, à la Possession face à Roland Robert.

On assistera donc le 27 mars prochain à 15 duels. Il y aura 10 duels droite - gauche. 2 duels gauche - gauche et 3 duels sans étiquette -gauche

Les duels :

Saint-Benoît : Philippe Leconstant (PS) - Tarek Dallel (Sans Etiquette)
Saint-André 2 : Eric Fruteau (Alliance PCR) - Roland Desiré (La Relève)
Saint-André 1 : Michèle Caniguy (Alliance PCR) - Jean-Marie Virapoullé (La Relève)
Le Tampon 4 : Jean-Jacques Vlody (PS) - Béatrice Morel (La Réunion en confiance)
Le Tampon 2 : André Thien Ah Koon (La Plaine des Cafres Espoir) - Fernad Sibie (La Réunion en confiance)
Saint-Louis 1 : Claude Hoarau (PCR) - Cyrille Hamilcaro (Nouveau Centre)
Saint-Louis 2 : Yvon Bello (PCR) - Patrick Malet (Nouveau Centre)
Saint-Paul 1 : Gérard Incana (Sans Etiquette) - Alain Benard (La Réunion en confiance)
Saint-Paul 3 : Pascaline Nemazine (PCR) - Sandra Sinimalé (Sans Etiquette)
Saint-Paul 4 : Christian Felicité (Sans Etiquette) - Joseph Sinimalé (Sans Etiquette)
Saint-Paul 5 : Jean-Claude Melin (Sans Etiquette) - Yoland Velleyen (La Réunion en confiance)
La Possession : Roland Robert (PCR) - Vanessa Miranville (Europe Ecologie - les Verts)
Le Port : Pierre Vergès (PCR) - Valérie Auber (Nouveau Centre)
Sainte-Marie : Christian Annette (PS) - Richard Nirlo (La Réunion en confiance)
Saint-Denis 2 : Gérard Françoise (PS) - Alain Zanéguy (Divers gauche)

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !