Mobilisation contre l'extrême droite :

Les étudiants et les lycéens dans la rue


Publié / Actualisé
Un millier d'étudiants et de lycéens ont manifesté ce mardi 23 avril 2002 à Saint-Denis contre la montée du front national et la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle
Un millier d'étudiants et de lycéens ont manifesté ce mardi 23 avril 2002 à Saint-Denis contre la montée du front national et la présence de Jean-Marie Le Pen au second tour de la présidentielle
Ils étaient plusieurs centaines à Saint-Pierre et à Saint-Paul à être descendus dans la rue pour les mêmes raisons. À Saint-Denis, les jeunes ont reçu le soutien de plusieurs syndicats. Par ailleurs, le parti communiste réunionnais a appelé a voté pour Jacques Chirac "pour faire barrage à l'extrême droite et pour infliger une défaite écrasante à Jean-Marie Le Pen".
L'appel à manifester a été lancé lundi après-midi par un groupe de lycéens dionysiens. L'information a rapidement circulé de lycée en lycée et un millier de lycéens, essentiellement du chef-lieu, rejoints par des étudiants se sont regroupés au jardin de l'État à Saint-Denis.
Dans un premier temps, il avait été question d'organiser une marche en direction de la préfecture. Mais finalement, les jeunes manifestants ont préféré rester dans l'enceinte du jardin de l'État.
La manifestation a pris fin en milieu de journée.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !