Présidence du conseil général :

Trois candidats à droite


Publié / Actualisé
Le candidat de la droite à la présidence du conseil général ce jeudi 20 mars 2008 sera Nassimah Dindar (UMP - présidente sortant), Jean-Louis-Lagourgue (divers droite) ou Cyril Melchior (UMP). Cette présélection a été établie ce mardi soir 18 mrs à l'issue d'une rencontre entre tous les conseillers généraux de droite. Le choix final devrait être fait ce mercredi soir, ou jeudi matin... juste avant le scrutin
Le candidat de la droite à la présidence du conseil général ce jeudi 20 mars 2008 sera Nassimah Dindar (UMP - présidente sortant), Jean-Louis-Lagourgue (divers droite) ou Cyril Melchior (UMP). Cette présélection a été établie ce mardi soir 18 mrs à l'issue d'une rencontre entre tous les conseillers généraux de droite. Le choix final devrait être fait ce mercredi soir, ou jeudi matin... juste avant le scrutin
La droite (UMP-DVD) tente donc de se structurer, à défaut de se souder, afin de garder la mainmise sur le conseil général. Au terme du second tour des cantonales, elle dispose d'une majorité fragile avec 22 élus contre 21 à la gauche, trois MoDem et trois "neutres". Nul doute que ces six derniers conseillers, abondamment sollicités depuis dimanche soir, joueront les arbitres le jour de l'élection pour la présidence du conseil général.

Tractations
Les tractations ont commencé très vite. Aux Avirons, le lundi 17, le maire et conseiller général MoDem, Michel Dennemont, a entamé les discussions en invitant chez lui les élus de droite hors UMP. Plusieurs conseillers divers-droite se sont donc réunis dans la petite commune du sud-ouest, parmi lesquels Jean-Louis Lagourgue (Saint-Marie), Thierry Robert et Isabelle Poudroux (Saint-Leu). Etaient également présents Hugues Salvan (Saint-Philippe), Bachil Valy (Entre-Deux), Stéphane Fouassin (Salazie), Gino Ponin-Ballom et Serge Hoarau (Saint-Denis).

Préselection

Michel Dennemont, qui ne sera pas candidat jeudi, souhaite néanmoins constituer un nouveau groupe politique au sein du conseil général et avoue ouvertement préférer une présidence divers droite à une présidence UMP. Quant aux élus UMP du sud, emmenés par Didier Robert et Michel Fontaine, respectivement député maire du Tampon et maire de Saint-Pierre, ils se sont réunis également lundi 17, conviant quelques hommes politiques étiquetés à droite mais laissant de côté les personnalités du MoDem.
Mardi soir enfin, une grande assemblée s'est tenue à Trois-Bassins, à l'invitation de Nassimah Dindar, la présidente sortante. Tous les conseillers généraux de droite et du centre, à l'exception de Joham Mamindy Pajany (Sainte-Rose) ont répondu présents. Ce sont eux qui ont déterminé le "pré choix" Nassimah Dindar, Jean-Louis Lagourgue, Cyril Melchior.

Basculement

Au PS, les candidats potentiels à la présidence sont Philippe Leconstant (1er adjoint au maire de Saint-Benoît, conseiller général de Sainte-Anne depuis 1992) et Jean-Jacques Vlody (conseiller général du Tampon depuis 2004). Une réunion du groupe PS devait avoir lieu dans la soirée de ce mardi 18 mars 2008 avec comme objectif de faire basculer le conseil général à gauche.
Au PCR, pour l'heure, aucun candidat n'émerge. Mais quel que soit le schéma élaboré par les principales forces en présence, il risque d' être remis en cause à tout moment, tant que l'élection pour la présidence n'aura pas lieu.

* Le scrutin pour la présidence aura lieu le jeudi 20 mars si quorum est atteint (les deux tiers des élus doivent être présents). Ans le cas contraire l'élection sera reportée
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !